Comment le Commissaire Mouligas se noya et arriva au ciel où il fut accueilli par un ange licencié économique (Saison 1 par Denis Blémont Cerli)

                                     Préface des frères Bogdanov

1le_feuilleton_de_denis_blmont_cerl Pour nous, tout a commencé un certain après-midi de l’année 2007 quand un inconnu a sonné à notre porte. Il s’agissait de l’auteur de ce récit concepteur d’une découverte scientifique majeure que vous allez savourer au fil des jours. Cette entité qui avait pris forme humaine s’apprêtait à changer le cours de l’humanité en dévoilant les mystères de l’au-delà. Il lui fallait persuader une communauté incrédule qu’un univers parallèle existait bel et bien. C’est chose faite grâce à son acharnement (plus d’un an d’enquête et d’écriture), qu’il en soit remercié. A l’instant où vous lirez cet écrit plus rien ne sera comme avant…

Lire la suite "Comment le Commissaire Mouligas se noya et arriva au ciel où il fut accueilli par un ange licencié économique (Saison 1 par Denis Blémont Cerli)" »


Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli (épisode 2)

Moulinas_et_les_500_piccule_2Résumé du premier épisode : Le commissaire Mouligas et le capitaine Glandor sont la risée de tout le Ministère de l’Intérieur, en effet, ils sont sans cesse ridiculisés par le cauchemardesque Pandolfi et son gang des « Piccule ». Dans leur affliction, ils sont dérangés par l’arrivée inopinée du brigadier Marc Lévis, tenant un manuscrit dans la main.

Lire la suite "Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli (épisode 2)" »


Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli

Moulinas_et_les_500_piccule

– Que fait-on pour Pandolfi et le gang des « Piccule » ? demanda le capitaine Glandor à son supérieur, le commissaire Mouligas.

À la seule évocation des mots «  Pandolfi et Piccule », la contrariété s’installa sur le visage ravagé par l’anisette du commissaire Mouligas et dans ses yeux bleus clairs on vit apparaître des dispositions aux cumulo-nimbus à caractère orageux. Embarrassé Mouligas resta silencieux et dubitatif, (ou l’inverse). Depuis trois années il était tourné en ridicule par le rusé Pandolfi et rien n’y faisait, il se retrouvait pareillement que Vil Coyote devant BIP-BIP, c’est à dire toujours en échec.

Lire la suite "Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli" »


Emouvants messages de Serge Scotto et Jean-Paul Delfino

Scotto_et_delfino_messages_urbi_e_2 A Marseille, l'émotion est vive depuis la disparition en Corse de nos amis Serge Scotto et Jean-Paul Delfino. La rédaction de Corsicapolar a jugé utile à la manifestation de la vérité de diffuser l'intégralité de leurs courageux messages. Attention cependant: la violence de certains passages de cette vidéo peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes.


Sur la plage qui a perdu la mémoire

Chause1opdr Le Professeur KaZeozA a rapidement acquis la conviction qu’une sardinade conviviale délierait de son attachement à Arturo Pérez-Reverte, l’imagination trop bien pendue de Babeth Millieri. Extrait du commentaire sur l'affaire Ida Renerel  publié par le Professeur KaZeozA dans sa rubrique de bric et de broc. La preuve par  Marcel Duchamp que le déjantement est la chose du monde la mieux partagée.  Merci Professeur !


The Ida Renerel'case (Livraison 6 -Saison 6)

Idarenereldr Miranda_tempte Idarenereldrinverse César Montalier éprouve les nerfs de Léa Renerdi.  L'avocat  de cette dernière ne dépasse pas le mètre cinquante.  Le gendarme Denticoni se fait peur en rêvant d'une tempête tandis que  la juge Millieri  relit Shakespeare et se la joue Miranda. C'est dire que cette saison 6 n'a pas grand chose à voir avec les derniers épisodes de Desperate Housewiwes.  

Lire la suite "The Ida Renerel'case (Livraison 6 -Saison 6)" »