Elena Piacentini dans son île avant Saint Malo

Un thriller authentique sur «ce qui cloche entre les hommes et les femmes»

C161DE8A-CAA6-4DDC-A18A-4E563B0CA750
Une enquête sur un féminicide. Elle va hanter les policiers en charge de l’affaire. La nuit du 12 du réalisateur Dominik Moll est un film policier rare. 

Adapté de l’un des récits du livre de Pauline Guéna,  (18.3 - une année à la PJ - Editions Denoël, 2020), qui en 2015-2016, a suivi le quotidien des brigades criminelles de la police judiciaire de Versailles, ce film de Dominik Moll  dont l’action se situe à Saint-Jean-de-Maurienne, est un thriller remarquable par son authenticité, sa vérité, la mise à nu qu’il fait entendre et voir.

Avec une mise en scène proche de l’épure, des acteurs et actrices au jeu subtil et sobre, en particulier la gravité quasi silencieuse de  Bastien Bouillon aux côtés de Bouli Lanners, La nuit du 12 est un grand et beau film qui interroge, questionne  la violence des hommes envers les femmes. Questionnement, hantise, obsession qui résonne au sein d’un groupe d’enquêteurs masculins. Questionnement incontournable qui s’amplifie et évolue tout au long du film par la voix de femmes, les paroles, franches, abruptes, vraies, de l’amie de la victime, d’une juge, d’une jeune policière. 

La force et l’authenticité de ce film —à voir absolument— le range dans la liste rare des œuvres du cinéma policier francophone qui disent vrai sur les réalités des métiers de la police judiciaire : L 627 de Bertrand Tavernier (1992), Scènes de crime de Frédéric Schoendoerffer (2000),  Polisse de Maïwenn (2011), L’affaire SK1 de Frédéric Tellier (2014).

7A9ABAAB-EB3E-40C4-B3E7-E5450CD42F23

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)