Les silences d’Ogliano dans la première sélection du Prix de La Closerie des Lilas
#Perec40 : le jour J, c’est le 3 mars prochain

La réalisatrice Gisèle Casabianca interroge les déchets de la Corse

3CCC9C9C-DE06-46D1-B673-BB3D5BFC0CE7
Des bateaux en provenance de l’île de beauté qui déversent chaque matin sur le port de Marseille des dizaines de camions chargés d’ordures, direction l’Occitanie. Oui, en effet, comme l’annonce la présentation de ce documentaire de 52 minutes réalisé par Gisèle Casabianca : ça interpelle !

Pour raconter l’histoire de ces déchets insulaires, Gisèle Casabianca a voyagé avec eux. 

« Ils arrivent à Marseille puis sont dispatchés selon leurs espèces : le verre à Béziers, le jaune sur Nîmes, les déchets destinés à être incinérés à Toulouse. »

Un patient travail de collecte sur la collecte des ordures, un précieux recueil de témoignages. Au bout de trois ans de travail et de tournages, Gisèle Casabianca livre un cri qui interroge, pose question(s) et résonne fort.

Le cri des goélands, produit par Jérémy Banster et Olivier Compère, est au programme des avant-premières, section documentaire, du 24 ème Festival TV de Luchon qui se déroule du 7 au 13 février.

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.