Eloge du lecteur de nouvelles par Jacques Mondoloni
« On sous estime toujours sa vieille mère » : Anouk Langaney livre Clark

Blue café, un nouveau polar de Jean-Paul Ceccaldi

F5CE9098-30C8-4D05-912B-3A9D1C6A9BE1
Une enquête corso-marseillaise sur fond de magouilles immobilières.

Le commissaire Mathieu Paolini - souligne la quatrième de couverture - n’est pas un flic ordinaire. Il a fréquenté dans sa jeunesse un bar de voyous. Policier cinéphile, il vit seul avec une chatte et a un besoin irrépressible de plaire aux femmes.

Fidèle à son écriture riche et subtile, Jean-Paul Ceccaldi nous entraine à comprendre que si « Je est un autre », cet autre « est souvent borderline ».

La parution de ce nouvel opus du romancier Jean-Paul Ceccaldi, prévue en mai, vient enrichir le catalogue des auteurs rassemblés dans l’association éditrice Ancre Latine - Corsicapolar qui prépare activement la quinzième édition du polar corse et méditerranéen prévue à Ajaccio en août prochain.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)