#Corse : sous l'anthropologue, le cochon sauvage
Elena Piacentini chez Fleuvenoir: deux premières dédicaces en Corse

Elena Piacentini, bigame et le cœur assez grand

image from www.fleuve-editions.fr

A l'annonce de la sortie au Fleuvenoir, le 24 août, d'un nouveau roman dont le héros est une fille, Elena Piacentini a du répondre aux angoisses des fans du commandant Leoni et aux questions inquiètes de ses de plus en plus nombreux lecteurs.

C'est sur son espace FB que la romancière rassure tout le monde :

Leoni reste chez Au-delà du raisonnable, car comme le savent ceux qui l'aiment, c'est un homme fidèle et droit dans ses bottes. Sans nul doute, le regard de Véronique Ducros l'a fait grandir et continuera de le faire grandir encore. Un menuisier est capable de fabriquer de très beaux objets, même dans un petit atelier. Il lui suffit de posséder les bons outils dont le plus important est la passion.

J'ai le bonheur et la fierté d'être accueillie par la grande maison Fleuve noir - précise Elena Piacentini sur FB le 23 juillet 2017-  pour y explorer d'autres univers, sortir des sentiers de la série, bref continuer à apprendre mon métier d'écrivain en me confrontant à un autre regard éditorial, tout aussi qualitatif et exigeant. Peut-être cette nouvelle collaboration avec Fleuve Noir que nous inscrivons aussi dans la durée, donnera-t-elle envie à celles et ceux qui étaient passés à côté de mon travail de le découvrir et de l'apprécier à sa juste valeur. Pas celle des chiffres, celle des textes. D'ailleurs, les Leoni tous comme mes nouveaux ouvrages chez Fleuve noir ont en commun d'être repris par Pocket.

Je deviens donc bigame et, je vous assure, j'ai le cœur assez grand. Si grand d'ailleurs qu'en novembre une de mes nouvelles paraîtra dans un joli coffret, en bonne compagnie et guidée par une très belle plume du monde du polar. Je vous en dirai plus en temps voulu.

Avec du recul je réalise que mon chemin s'est fait au gré de mes rencontres et de mes coups de cœur. J'ai toujours suivi mon feeling sans jamais sacrifier mes valeurs. Quant à l'écriture, c'est un travail sans fin. Je ne suis arrivée nulle part et l'autosatisfaction n'aura jamais ma peau.

Ecrire c'est à chaque fois un douloureux et exaltant commencement.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)