Mélenchonia par Michel Moretti (qui est toujours en liberté)
L'écrivain brésilien Edyr Augusto présente en France son nouveau roman

Bibliosurf fusionne les rubriques roman policier et roman noir

Dr bibliosurf2
Défenseur acharné d'une veille humaine, "subjective, voire subversive", Bernard Strainchamps est un magicien des métadonnées, des flux RSS  et sitemap optimisés pour le référencement.

En clair, le créateur de Bibliosurf, ancien animateur du site Mauvais genres, bien connu des bibliothécaires, est un médiateur né à l'âge des métier(s) en fusion : "un médiateur tout à la fois bibliothécaire, documentaliste, librairie, journaliste, éditeur, intégrateur web".

Bibliosurf II, revue de la critique littéraire, entend "explorer de nouvelles voix pour les catalogues en ligne et comprendre les enjeux du moment" : elle assure une veille dédiée à la fiction, connectée à 200 blogs, Wikipedia, Youtube, des podcasts, la BNF, VIAF et des libraires de proximité.

Bernard Strainchamps sur son espace FB le 14 février 2017: Pour sortir des catalogues à listes ou avec des algorithmes qui nous pistent, je rêve d'un catalogue de livres facile d'accès, qui entend ce qui dit sur le web, en 3 dimensions et qui peut être disséminé sur le web.

Pour l'évolution de sa webographie littéraire, Bernard Strainchamps à interroger récemment ses  3686 amis FB sur la fusion des rubriques roman policier et roman noir : depuis le 24 février 2017,celle-ci est désormais effective.

On peut suivre également Bernard Strainchamps et sa webographie littéraire sur Twitter.

Pour en savoir plus sur le caractère "très abouti" du dispositif de veille sur la littérature qu'offre Bibliosurf II, on lira le passionnant article de  Christophe Deschamp dans son blog Outils froids.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)