Bonnes nouvelles : meurtres en Haute-Corse au programme
Guerre du fret en Corse : vous ne pourrez pas dire que vous n’aviez pas été prévenus !

Jérôme Ferrari : Au-delà de la haine, il n’y a rien qu’un vide abyssal.

Jerôme Ferrari en 2012 DR France Télévisions
Dans le supplément hebdomadaire du quotidien Corse-Matin du 31 décembre dernier, l'écrivain Jérôme Ferrari, prix Goncourt 2012, livre une belle et précieuse tribune libre concernant les déplorables événements des jardins de l'Empereur.

Le slogan « Arabi fora » a, au moins, le mérite de la clarté. Au-delà de la haine, il n’y a rien qu’un vide abyssal. Toute la rhétorique identitaire, les références aux particularités de la Corse et à ses racines chrétiennes et les protestations d’apolitisme, tous les éléments de langage visant à masquer ce vide ne sont que des foutaises. Evidemment, dans un pays où le patron du Medef peut prétendre sans déclencher l’hilarité de ses interlocuteurs que son organisation est apolitique, on ne s’étonnera pas que des mouvements racistes puissent faire de même.

La lucidité de l'auteur du Sermon sur la Chute de Rome fait du bien. Allez vite lire cette tribune dans son intégralité, ici.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)