Ecouter-Voir James Ellroy
Accablant rapport d’enquête sur l’accident du Mega Express de la Corsica Ferries France

Jean-Pierre Santini au diapason de Bertholt Brecht

Dr afior di carta
Après Biblios, paru en 2014, et Sanguine, amoureux roman publié en mars 2015,  l'écrivain Jean-Pierre Santini dont la petite maison d'édition A Fior di carta vient de publier aussi les Ghjustificazione di l'indipendenza di a Corsica, livre un nouveau roman aux frontières de la non-fiction et de la réflexion politique.

Son titre : U Fronte Turchinu.

Le narrateur, employé d'un magasin de bricolage, supporter du Sporting Club de Bastia (SCB) raconte la période entre la demi-finale de la coupe de la Ligue à Monaco le 4 février et la finale au stade de France contre le PSG le 11 avril 2015 sur un arrière-fond de racisme instillé par des éléments de la « fachosphère ».

Nous  n'avons pas le droit de nous taire affirme Jean-Pierre Santini qui cite Bertholt Brecht. Pour que la littérature soit vraiment constitutive des imaginaires collectifs, elle ne doit pas négliger l'Histoire. Il est du devoir des auteurs de s'engager quand il apparaît de plus en plus évident que « le ventre est encore fécond, d'où surgit la bête immonde ».

L'ensemble des 16 ouvrages de Jean-Pierre Santini est désormais disponible sur Amazon.

A suivre également, sur le réseau social Facebook, la page personnelle de Jean-Pierre Santini. Le 25 mars dernier, l'écrivain y a publié une courte vidéo montrant un document exceptionnel : un rapport de gendarmerie de 1988 qui recense tous les militants ou sympathisants supposés du FLNC.  Ce document, particulièrement bien renseigné selon Jean-Pierre Santini- recensait à l'époque 441 "séparatistes" du FLNC en Haute-Corse et 315 en Corse du Sud.

Répondant aux commentaires suscités par cette publication,  l'écrivain et militant Jean-Pierre Santini écrit : N'ayez pas peur des mots. C'est avec eux que tout commence ... Et recommence !

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)