En passant par la Porte de Versailles
Gibraltar, reportages et récits autour de Mare Nostrum

Mafia or not mafia : assassinat en Corse d'un haut fonctionnaire territorial par Ugo Pandolfi

Ugop_cafeLe crime organisé a été prompt à ponctuer le premier tour des élections municipales en Corse à l'arme automatique: le directeur général des services du département de la Haute-Corse, Jean Leccia, 53 ans, a été abattu par deux tueurs dimanche 23 mars vers 23h15 à Talonne, à la sortie nord d'Aleria, dans la plaine orientale de l'île. 

Ce haut fonctionnaire territorial -précisent les informations de l'Agence France Presse au lendemain de son assassinat- dirigeait aussi le cabinet du président PRG du Conseil général, Joseph Castelli, un proche de celui de l'exécutif de la Collectivité territoriale de Corse et député PRG de Haute-Corse Paul Giacobbi, dont un proche conseiller, Dominique Domarchi, avait été assassiné il y a trois ans, également un soir d'élections.

Jean Leccia avait été gardé à vue en 2011 dans le cadre d'une enquête sur des affaires de marché public au conseil général de Haute-Corse. Il avait aussi été entendu par le juge Charles Duchaine de la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille comme témoin dans une autre affaire concernant l'utilisation de fonds publics à des fins privés pour la construction de gîtes touristiques appartenant à des élus ou des proches du Conseil général, notamment des parents du  maire de la commune de Santa Andrea di Cotonu assassiné en 2011.

Le député PRG de Haute-Corse, Paul Giacobbi, avait réagi le 22 mars 2011 à l’assassinat, le 21 mars, de son plus proche collaborateur, Dominique Domarchi, 63 ans,  : «S’il s’agit d’un message à mon intention, je ne changerai rien ni à mes habitudes, ni à mes orientations, ni à ma liberté d’expression.» Le président du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Corse avait fait une intervention remarquée en ce sens à l’Assemblée nationale en s'adressant au premier ministre de l'époque. C'est Claude Guéant, ministre de l'Intérieur qui lui avait répondu. 


Question de Paul Giacobbi à Claude Guéant... par ASSOACP

"Mafia or not mafia : le débat n'est pas qu'académique -écrit le juge d'instruction Gilbert Thiel dans son dernier ouvrage (Mafias- édition Fayard). En effet, s'il venait un jour à l'esprit de nos gouverneants d'adopter un système voisin du système italien en incriminant, au delà de l'association de malfaiteurs, celle de type mafieux, ainsi que le concours externe  en association mafieuse, encore faudrait-il que cette "qualité" -là, soit reconnue à la criminalité organisée insulaire..."

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)