Elena Piacentini en accès streaming, mobipocket ou Epub existe aussi en chair et en os
Sous le désordre, la cohérence du chaos par Ugo Pandolfi

Un fil rouge pour comprendre l'organisation d'un naufrage annoncé par Ugo Pandolfi

Ugop_cafeCe 11 décembre, sept mois après sa consitution, la  commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les conditions de privatisation de la Société Nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM), présidée par  le socialiste Arnaud Leroy et dont le rapporteur est le radical Paul Giacobbi, va rendre public son rapport. Les épisodes s'ajoutent aux épisodes pour compliquer, toujours un peu plus, le feuilleton de la guerre maritime. Au risque de me répéter, on compte sur la moitié des doigts d'une main les rares chroniqueurs de cette guerre capables, contre la doxa de rigueur, de nous faire comprendre quelque chose au désordre. Dans son blog personnel,intitulé Pericoloso sporgersi, le journaliste Alain Verdi pose l'une des questions qui vaille: et si le deal de départ - écrit-il- n’avait jamais été de relancer la SNCM après sa privatisation, mais d’organiser ce que l’on tente d’obtenir aujourd’hui ?

On a du mal à croire - poursuit Alain Verdi - que des services de l’État, des politiques, des fonctionnaires européens, auraient avancé « en symbiose » dans cette direction. C’est trop gros, n’est-ce pas ? Suivez le fil rouge. 

Prenez le temps qu'il faut. Faites l'effort, un long moment, d'abandonner les posts habituels que nous parcourrons tous, tous les jours, d'une tablette ou d'un smartphone distrait. Lisez le dernier article de fond du journaliste Alain Verdi. Il s'intitule SNCM, le naufrage n’est pas une fatalité.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)