Previous month:
novembre 2013
Next month:
janvier 2014

décembre 2013

63 719 visiteurs uniques en cinq ans dont 10 362 en 2013

Depuis les cinq dernières années, le blog corsicapolar.eu a reçu  96 699 visites de   63 719 visiteurs uniques absolus. Plus de 34 % de ces visiteurs sont des fidèles. La durée moyenne de vos visites est de deux minutes et sept secondes. Plus de 93 % de nos visiteurs sont des francophones de France (89 %), de Belgique (1,89%), du Canada ( 1,88%) et de Suisse (0,88%). Nos autres visiteurs résident principalement en Italie,aux USA, au Maroc, en Allemagne, en Algérie et au Royaume Uni.

En 2013, sur les 12 796 visites effectuées par 10 362 visteurs uniques, 2106 l'ont été à partir de smartphones ou de tablettes.

Merci de votre belle fidélité, y compris dans ces derniers mois où nous avons eu l'actualisation paresseuse.

Pace è salute  à toutes et à tous de la part de toute l'équipe.

Photo (12)


Sous le désordre, la cohérence du chaos par Ugo Pandolfi

Ugop_cafeTandis que l’on observait de fausses tentatives pour sauver la SCNM, on préparait en haut lieu le sauvetage de ses concurrents écrit ce 17 décembre le journaliste Alain Verdi dans son blog personnel Pericoloso sporgersi

Une chose nous apparaît claire - souligne pour sa part le journaliste Enrico Porsia dans le magazine en ligne Bakchich: il existe bel et bien une coalition d’intérêt de Paris à Ajaccio, de Marseille à Bruxelles pour liquider la compagnie maritime nationale au profit des intérêts  d’une compagnie low cost italo suisse à l’opacité impénétrable.

"On a beau faire, la vérité s’échappe, et perce toujours les ténèbres qui l’environnent" blogue simplement le député Paul Giacobbi, citant Monstequieu, avant de livrer, l'air de rien, les auditions à huis clos de la commission d'enquête parlementaire sur la privatisation de la SNCM.

Grand amateur de littérature policière, le député Paul Giacobbi, président de l'exécutif de la Collectivité territoriale de Corse et rapporteur de la commission d'enquête parlementaire sur la privatisation de la SNCM, a l'élégance des grands lettrés. Il n'empêche que ce qu'il balance concernant, entre autres,  Francis Lemor, le patron de la STEF-TFE, est édifiant. Tout aussi édifiant que les questions que les parlementaires n'ont pas voulu poser au directeur général de la Corsica Ferries France.


Un fil rouge pour comprendre l'organisation d'un naufrage annoncé par Ugo Pandolfi

Ugop_cafeCe 11 décembre, sept mois après sa consitution, la  commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les conditions de privatisation de la Société Nationale maritime Corse Méditerranée (SNCM), présidée par  le socialiste Arnaud Leroy et dont le rapporteur est le radical Paul Giacobbi, va rendre public son rapport. Les épisodes s'ajoutent aux épisodes pour compliquer, toujours un peu plus, le feuilleton de la guerre maritime. Au risque de me répéter, on compte sur la moitié des doigts d'une main les rares chroniqueurs de cette guerre capables, contre la doxa de rigueur, de nous faire comprendre quelque chose au désordre. Dans son blog personnel,intitulé Pericoloso sporgersi, le journaliste Alain Verdi pose l'une des questions qui vaille: et si le deal de départ - écrit-il- n’avait jamais été de relancer la SNCM après sa privatisation, mais d’organiser ce que l’on tente d’obtenir aujourd’hui ?

On a du mal à croire - poursuit Alain Verdi - que des services de l’État, des politiques, des fonctionnaires européens, auraient avancé « en symbiose » dans cette direction. C’est trop gros, n’est-ce pas ? Suivez le fil rouge. 

Prenez le temps qu'il faut. Faites l'effort, un long moment, d'abandonner les posts habituels que nous parcourrons tous, tous les jours, d'une tablette ou d'un smartphone distrait. Lisez le dernier article de fond du journaliste Alain Verdi. Il s'intitule SNCM, le naufrage n’est pas une fatalité.


Elena Piacentini en accès streaming, mobipocket ou Epub existe aussi en chair et en os

DR Photo Aliénor NAHRA - Elena PiacentiniLe cimetière des chimères ainsi que Carrières noires, les deux derniers roman de la mamma du commandant Pierre-Arsène Leoni sont désormais disponibles en version numérique et, heureusement, dans tous les formats, y compris en accès streaming sur ordi PC ou Mac. A noter qu'Elena Piacentini sera en chair et en os les 7 et 8 décembre au salon du polar de Morbecque dont elle est la marraine. La troisième édition du salon du polar et du roman policier de Morbecque a du reste prévu à cette occasion une table ronde animée par l'écrivain Maxime Gillio avec Elena Piacentini et Bérengère Soustre de Condat-Rabourdin, anthropologue judiciaire. Les éditions Au delà du raisonnable, dirigées par sa fondatrice, Véronique Ducros,  annoncent la parution de la sixième enquête de Pierre-Arsène Leoni pour juillet 2014. On se demande ce qu'attendent les producteurs de séries TV pour acheter les droits d'adaptation des aventures du héros de cette romancière géniale ? La fin de la sortie du Tunnel peut être ?