Anne Mandorla, peintre et graveur
Assassinat de JFK : Thierry Colombié fait retour sur l'autre hypothèse

C'est trop rare pour ne pas le souligner par Ugo Pandolfi

Ugop_cafe2A qui profite le crime ? Ou plus précisément l’assassinat, puisqu’il y a préméditation. C'est le journaliste Alain Verdi, dans son blog personnel, qui pose cette bonne question à propos de la SNCM. Si l’histoire mouvementée des liaisons  maritimes entre la Corse et le continent français vous intéresse, plongez au plus vite dans le  long voyage, sur une mer agitée, que nous livre ce journaliste. Ce qu'il nous révèle et la manière  même qu'il a choisi  pour le faire, sont des raretés qui méritent d'être soulignées. Rare et audacieux, en effet, d'adapter, contre les tendances en vogue, l'immédiate modernité du blogging à la livraison d'analyses patientes, seules susceptibles de nous aider à comprendre le réel. Plus rare encore et courageux, Alain Verdi qui dit "je", écrit contre la doxa. 

La doxa s’imposait à tous comme une évidence.  Personne ne vérifiait rien, ni dans le monde politique,  ni dans la presse. Une compagnie pouvait annoncer une alliance imaginaire avec une compagnie de cargos, à la veille d’un débat à l’assemblée de Corse précédant un appel d’offres, sans que personne ne se donne la peine de vérifier.Des journaux pouvaient annoncer des pertes monumentales et fausses  à la SNCM, à la veille d’une privatisation, sans que les autorités ne réagissent. Je pouvais écrire et dire des choses avérées et vérifiables, c’était sans importance.  Le glacis était là. L’approximation devenait certitude, le mensonge était vérité, les simples faits étaient niés… par le silence.

Le blog personnel du journaliste Alain Verdi s'intitule Pericoloso sporgesi. Penchez vous dedans, je vous le conseille. Histoire de ne pas assister idiot à la fin du film !

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)