Cinq auteurs de romans noirs à La Marge
S'il vous lèche, c'est qu'il vous a adopté...

Une belle saloperie de Robert Littell

Dr littell bakerstreetQuand Robert Littell, le grand maître du roman d'espionnage, se fait plaisir en rendant hommage à Raymond Chandler, c'est que du bonheur. Du jouissif pur. A lire d'un trait comme une nostalgique putain de belle histoire à l'ancienne. A relire, plein de fois, comme un fabuleux exercice de style sur l'art d'écrire un roman noir américain classique.  Une belle saloperie   (A Nasty Piece of Work  pour le titre original) est le dix-septième roman de Robert Littell. La traduction française, publiée par les éditions Baker Street, est une première édition mondiale. Une belle saloperie est une perle savoureuse qui fonctionne à merveille autour de six personnages principaux dont Lemuel Gunn, un ancien de la CIA, et une comtesse aux pieds nus, Ornella Neppi, dont le grand-père corse "chiquait du camphre". A découvrir au plus vite. Lire également l'interview de Robert Littell par Bernard Strainchamps

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)