Pages noires, le tout nouveau blog de trois journalistes
Gildas Girodeau, prix virtuel du polar 2013

A mort Miot ! par Michel Moretti

  MM DRIls ont arrêté Miot ! Grâce à l'infaillible malignité de l'ump qui est allé geindre auprès du Conseil Constitutionnel - qui comme on le sait ne cesse de traquer l'injustice fiscale - l'exception corse  est enfin corrigée, on paiera kifkif ! Sinon, j'en viens à défendre l'homo. De l'indifférence parfois agacée, je tourne à la compréhension bienveillante. Dans cette guerre civile qui concerne quelques dizaines de fanatiques du mariage, on voit resurgir le bigot urbiorbi-travailfamillepatrie, celui-là même qui lutta contre l'abolition de la peine de mort, la contraception, l'avortement, le divorce, le pacs..., "rien ne vaut un papa et une maman" disait le dupont de nantes très croyant à ses enfants enterrés sous la terrasse, le "purin papal" dénonçait Garibaldi. Même l'Anglais vote pour le mariage gay, c'est dire ! 

Tombouctou... j'en ai tellement rêvé quand j'étais môme, avec mon Caillié d'écolier, je me voyais exténué par le désert, suant en babouches sous le tarbouche, parcourant le souk sur mon méhari baveux mais fier, incognito dans l'hostile cité secrète. Il fallait un half-track et un hélico, ça mon François l'a compris, son côté cowboy on l'avait sous-estimé !

    L'Adrar des Iforas, le Grand Erg, l'Homme Bleu, la Fiancée du Cheikh, un Chant Tamashek... et puis les manuscrits en cendre, Tunis, l'avenue Bourguiba terreuse en deuil suintante de menace islamiste, Le Caire ivre de haine. Le monde qu'on vit est triste sans Shéhérazade.

    C'est pas une goodyear pour ceux de petroplus, peugeot, renault, arcelor... un patronat avide, revenchard, inconséquent, une décennie de pouvoir ump sans partage auront suffit à ruiner l'industrie française. Conclusion attendue de l'expérimentation sarkosienne, coûteuse, destructrice.

    Et puis ce miracle de l'intégration européenne ou comment l'interdiction de circuler faite aux charrettes à cheval sur les routes roumaines influe sur la composition des lasagnes surgelées. On sait où sont passés les chevaux, où sont les charrettes , dans les étagères ikéa ? Cauchemar.

    Amore mio, on hiberne blottis sous la tente, on surveille d'un oeil la mer houleuse, la neige tombe sur Téghime, un temps à pas mettre un chèche dehors, un temps à rêver. Le Minou ronronne, le pape démissionne.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)