Jean-Pierre Arrio, Karim Miske, Eric Ravenne
Marseille se fait les plumes pour 2013

Sortir de la norme: du 11 au 13 octobre à Bastia

Gori DRRoland Gori, psychanalyste, professeur émérite de psychopathologie clinique à l’Université d’Aix-Marseille, est  l’un des initiateurs de L’Appel des appels. Il ouvre le 11 octobre à 18 h. à l'auditorium du musée de la Citadelle à Bastia, les rencontres de la saison de Parole vive avec une conférence-débat sur la question Une démocratie peut-elle être normale ?
Guy Scarpetta, romancier et essayiste,  proposera, pour sa part, le 12 octobre, une conférence-débat sur l'actualité de Guy Debord.

Voir le programme des journées de la saison de Parole vive ci dessous.

L’association Une Minute de Soleil en Plus et la Ville de Bastia

avec le soutien de la Collectivité Territoriale de Corse

en partenariat avec France Bleu RCFM, Corse-Matin, et l’Éclat, Pôle régional Cinéma PACA

Présentent

Les Saisons de Parole Vive

Les 11, 12 et 13 octobre 2012 à Bastia

Sortir de la norme

- Penser le politique autrement -

Jeudi 11, Auditorium du Musée, La Citadelle

*18H00, Conférence-débat avec Roland GORI

  Une démocratie peut-elle être normale ?

Roland Gori est psychanalyste, professeur émérite de psychopathologie clinique à l’Université d’Aix-Marseille et l’un des initiateurs de L’Appel des appels. Dans l’ouvrage collectif du même nom, il appelle à une insurrection des consciences contre la normalisation, avant qu’il ne soit trop tard. Son dernier livre (La Dignité de penser, 2011) invite au retour du politique pour retrouver les conditions sociales et culturelles permettant de penser, de juger et de décider. Dans sa conférence, Roland Gori analysera la relation ambiguë et paradoxale des démocraties  avec la norme pour comprendre l’état de résignation du politique aujourd’hui, et évoquera les conditions à partir desquelles on pourrait en sortir.

Vendredi 12, Médiathèque de la Bibliothèque municipale, rue Favalelli

*18H00, Conférence-débat avec Guy SCARPETTA

  Actualité de Guy DEBORD

 Une pensée subversive est-elle encore possible ?

La conférence s’ouvre sur la projection d’un document de 60 minutes réalisé en 1994 par Brigitte Cornand, en forme de portrait de Guy Debord. A partir de là Guy Scarpetta, romancier et essayiste,  proposera  une découverte de cette personnalité singulière incarnant une aventure intellectuelle, artistique et politique rigoureusement hors des normes, en guerre permanente contre l'ordre établi. Véritable visionnaire, Guy Debord n’a cessé de dresser un constat implacable sur le triomphe planétaire de « La Société du spectacle », c'est-à-dire du règne sans partage de la marchandise. Pourquoi, se demandera ensuite Guy Scarpetta, les questions que posait Guy Debord nous semblent-elles terriblement actuelles ? Sommes-nous condamnés à être les spectateurs du monde, au lieu d'être les acteurs de notre vie ? 

Samedi 13, Théâtre St Angelo, rue St Angelo

*15H00, Conférence-débat avec Eric COQUEREL

  Construire un autre système, est-ce possible ?

Secrétaire national du Parti de Gauche, Eric Coquerel a participé activement à toutes les tentatives de regroupement de la gauche antilibérale depuis 2003. Une préoccupation ancienne pour ce républicain social qui, en plus de trente ans de militantisme, a traversé plusieurs familles de la gauche. Il publie d’ailleurs en septembre 2012 un essai politique : « Au cœur du Front de gauche ». Dans sa conférence, il partira du constat selon lequel on essaie de faire croire à l’opinion depuis les années 80 que le libéralisme est indépassable et que du fait de la mondialisation, le politique ne peut plus rien. Or, ne peut-on démontrer au contraire que "le capitalisme n'est pas un ordre naturel" ? En effet, en Amérique latine comme en Europe d'autres voies, crédibles, ne sont-elles pas proposées ?

Samedi 13, Théâtre St Angelo, rue St Angelo

*18H30, « L’Héritage » conte théâtral de et par Laurent EYRAUD-CHAUME

                  Compagnie le Pas de l’Oiseau

Au Villard, depuis la mort du vieil agriculteur Joseph Barbayer, tout le monde est en effervescence, à commencer par le conseil municipal. Il y a de quoi : Joseph a légué tout son patrimoine à la commune… à la condition d'y « instaurer le communisme ».

La pièce pose à sa manière la question des chemins de l’émancipation : peut-on transformer la réalité ? Comment réinventer le vivre ensemble ? Quelle place pour la transmission et l'engagement dans nos vies ?

« Ce joli conte - cette fable - est habilement mis en espace, en jeu et en voix par Laurent Eyraud-Chaume, caméléon malicieux qui nous embarque dans cette histoire avec énergie, engagement et dérision.

Une belle utilisation de la parole, une économie de moyens, une régie lumière intelligente, un texte «mine de rien» et voila un bien joli voyage en pays d’utopie, dont on sort en se disant «Chiche qu’on le change, ce monde...» A petites touches, à petits pas, tous ensemble, tous ensemble... ». JL Sauzade

Prix : 15 et 10 euros (tarif réduit)

Renseignements/réservation : 04 95 32 47 75 / 06 81 31 10 19

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)