Le roi est mort, Vive le Roi ! par Michel Moretti
Pour vous la faire courte et que le bon Dieu y vous l'allonge bien bien (#2)

Micca nati per esse dumati: l'histoire d'une injustice en projections publiques

DRvideonems-eporsia2012Pas nés pour être matés ! est un film documentaire de 30 minutes réalisé par le journaliste Enrico Porsia. Au rythme de la chanson "Indignati", composition originale de Davia Coluzzi et François Gaspari, il retrace l'histoire du long conflit social qui, d'octobre 2011 et durant six mois, va s'inscrire durablement dans la vie des deux principaux aéroports de l'île de Corse: la lutte engagée par 45 jeunes CDD de la compagnie Air France pour obtenir justice et sauver leur emploi. A un moment de la vie politique française où la low-coastisation des entreprises et la story-tellisation du traitement des informations qui l'accompagne, exaspérent une majorité d'électeurs, ce film est à découvrir. Il fait écouter-voir la naissance d'un sentiment profond et citoyen contre l'injustice. Mica nati per esse dumati va être très prochainement diffusé sur le web et faire l'objet de nombreuses projections publiques. Après Ajaccio, une première projection publique de ce film a lieu en Haute Corse, à Bastia le vendredi 25 mai à 18 h. à la salle polyvalente de Lupino. A suivre et à faire suivre...

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)