Previous month:
avril 2012
Next month:
juin 2012

mai 2012

Câlisse, hostie de grosse manif ! par Michel Moretti

NORmalchroniqueDRMM2012Ca se dit à Montréal, sur sainte-catherine entre saint-denis et saint-laurent, où ça bastonne, où ça maugrée cont' cte maudit' charest : guérir, tu payes ! étudier, tu payes ! tu manifestes, on t'envoie les cochons ! Bienvenue au magasin général !

Sûr que c'est pas la Syrie mais de quoi mettre les Québecquois en tabernac ! Ils ont pas encore leur Hollande. Paix à Felix Leclerc qui retrouve ses chiards parmi ses petits souliers. Comme un petit bonheur n'arrive jamais seul...

Après la douche glacée des Champs-Elysées (quelle idée de se balader en décapotable ?), le falcon foudroyé, y en a Un qui se défonce. Berlin, les States, l'Afghanistan... sorti de sa Corrèze, il s'éclate Mon François ! Même pas une minute pour la photo officielle. Cool, il dégaine !

Enfin, la dégaine reste à fignoler. Il fait encore un peu fagoté, comme un manque de fluidité. Il peut pas y avoir de la farine ou de la giboulée tous les jours pour bravacher. Faut me couper ou me coller cette petite mèche de chauvitude, cette cravatte chafouine qui narguent la majesté. Valérie va s'occuper de son matou. Sauf que quand il pleut, la chatte elle se mouille pas.

Mais bon, Mon François, quand il cause, c'est aut'chose que le sagouin. C'est du français avec la conjugaison, la sainte taxe et tout le tintouin. La presse remugle, en convalescence post traumatique. Y a du mou dans le closer. Difficile de passer du frénétique au normal, le temps s'épaissit, ça thrombose dans les rédactions. Sans compter les risques de disgrâce pour cause de servilité antique. Même zemmour s'émousse.

Sinon si ça coince, c'est du côté de la sciatique. Où comment somatiser a posteriori et par derrière. Ma Blonde masse son Chum, je suis heureux et je soufre. C'est comme ça la vie. Le Saigneur, il te retire d'une main ce qu'il te donne de l'autre. Pourvu qu'il soit pas Hollandais !

Supp actu : je regarde avec appréhension la vitre de la salle de réanimation du rez-de-chaussée, on m'a assuré qu'Anésthésie ne passerait pas en moto vers 4h50... Bastia cosi !


Sua Santità, le livre de Gianluigi Nuzzi, rend public une centaine de documents secrets du Vatican

Suasantita_3ddrAprès le succès de Vaticano S.p.A., l'un des livres les plus vendus en 2009, la nouvelle enquête de 352 pages du journaliste Gianluigi Nuzzi est une véritable bombe.Sorti en Italie le 19 mai dans la collection Principio attivo des éditions Chiarelettere, Sua Santità livre en effet au public une centaine de documents ultraconfidentiels.

Aux dernières nouvelles: le blog de Gianluigi Nuzzi est actuellement en travaux et le majordome de Benoit XVI, soupçonné d'être la "gorge profonde", est gardé à vue dans un local sécurisé de la gendarmerie vaticane.CI SCUSIAMO PER IL DISAGIO...


Pour vous la faire courte et que le bon Dieu y vous l'allonge bien bien (#2)

2pinceauxnegatigLe quotidien Corse-Matin a ouvert un forum en ligne  sur la littérature et la Corse et relance les vieilles polémiques récurrentes sur la question Qu’est-ce qui manque à la littérature corse pour être reconnue ?

A noter que plusieurs contributions n'épargnent pas les auteurs de polars...

 

 

 

Carrieresnoires DRCarrières noires, le nouveau roman d'Elena Piacentini aux éditions Au delà du raisonnable, disponible en Corse. La romancière Elena Piacentini  est l'invitée de la librairie Le Point de rencontre à Bastia en Haute Corse le 5 juillet à 18 h 30.

 

 

 

Denis parent DRLa sixième édition du festival du polar méditerranéen bouscule les habitudes: le festival organisé par l'association Corsicapolar en Corse du sud se déroule cette année les 12 et 13 juillet sur la place du Diamant à Ajaccio et le 14 juillet à Porticcio. Parmi les nombreux romanciers invités cette année: Denis Parent, réalisateur, scénariste et journaliste, auteur de Un chien qui hurle.

Marieferrantidr
L'association Cap Lecture accueille à Erbalunga, commune de Brando, dans le Cap corse la romancière Marie Ferranti autour de son ouvrage Une haine de Corse, Histoire véridique de Napoléon Bonaparte et de Charles-André Pozzo di Borgo (Gallimard).

La rencontre aura lieu le 30 juillet.

Elenadonotcross Du_texte_closDRalbianaDeux auteurs de romans policiers sont invités aux rencontres littéraires de Penta de Casinca en Haute Corse: Elena Piacentini (Carrières noires) et Ugo Pandolfi (Du texte clos à la menace infinie) seront à Penta le 13 août quelle que soit la météo.


Micca nati per esse dumati: l'histoire d'une injustice en projections publiques

DRvideonems-eporsia2012Pas nés pour être matés ! est un film documentaire de 30 minutes réalisé par le journaliste Enrico Porsia. Au rythme de la chanson "Indignati", composition originale de Davia Coluzzi et François Gaspari, il retrace l'histoire du long conflit social qui, d'octobre 2011 et durant six mois, va s'inscrire durablement dans la vie des deux principaux aéroports de l'île de Corse: la lutte engagée par 45 jeunes CDD de la compagnie Air France pour obtenir justice et sauver leur emploi. A un moment de la vie politique française où la low-coastisation des entreprises et la story-tellisation du traitement des informations qui l'accompagne, exaspérent une majorité d'électeurs, ce film est à découvrir. Il fait écouter-voir la naissance d'un sentiment profond et citoyen contre l'injustice. Mica nati per esse dumati va être très prochainement diffusé sur le web et faire l'objet de nombreuses projections publiques. Après Ajaccio, une première projection publique de ce film a lieu en Haute Corse, à Bastia le vendredi 25 mai à 18 h. à la salle polyvalente de Lupino. A suivre et à faire suivre...


Le roi est mort, Vive le Roi ! par Michel Moretti

Normal Chronique parce que le Normal succède au mal et qu'on a pas perdu le Nor !

Louisbourg bbbjpgNormal adieu, le vulgaire chef de la meute ump aux abois serre la main comme il secoue sa salade. Sortie chaloupée avec sa meuf en survêt, sonné, tout juste joggable. Dehors, le triste guaino soigne la guape glapissante. Couper !

Normal, ivan levaî se rallie ostensiblement, l'envers vaut l'endroit. Normal, f.o.g. en rajoute, vrai savoir-faire. Normal, pujadas suit le vent, baudruche...

Au lieu de "normalement", ma grand'mère disait "automatiquement". J'ai voté pour lui, automatiquement il est élu. Il pleut, automatiquement il mouille sa chemise.

Normale l'investiture. Pas de gamin tripotant le collier de la Légion d'Honneur. Pas d'ados endimanchés. Pas de first lady sous contrat. Une prise de fonction digne, respectueuse, automatiquement ça fait plus sérieux, crédible, républicain quoi.

Normales les références à l'héritage de gauche des lois sur l'éducation de Jules Ferry, à la vie de Marie Curie, rue d'Ulm l'Ecole est Normale. Commune, l'investiture à l'Hôtel de Ville. Pas de bidouillage de droite avec la mémoire de Guy Mocquet (hein max gallo). Automatiquement ça engage, c'est fondateur. Vive 48 ! Vive la Commune !

Mais le normal c'est pas automatique. Ca dépend du contexte. On sort d'une époque où l'anormal était automatiquement normal. Où l'esprit faux faisait la vérité, l'imposture l'histoire, l'activisme l'action.

En fait, même si c'est bien barré, automatiquement faut faire gaffe. Faut pas mégoter non plus, faut faire confiance, faut choisir au nom de l'espoir, surtout quand le ciel se déchaîne et foudroie le falcon. Le normal c'est pas forcément gagné.

Est venu le temps des DS et des Ayrault, foin des aubry, des flatulences des éléphants. Chat Botté plutôt que raminagrobis. Chi sa...


Pour vous la faire courte et que le bon Dieu y vous l'allonge...

2pinceauxnegatigL'information ne devait être connue que le mardi 15 mai. Néanmoins, on vous la livre en exclusivité: désormais la nouvelle rubrique de Michel Moretti s'intitule Normal chronique. A suivre...

 

 

 

 

Jtomasini engrenages2012La romancière Jeanne Tomasini qui fête en juin son 92 eme anniversaire vient d'achever son troisième roman policier. Engrenage fatal, le neuvième roman de l'auteure de Les Obstinés, est publié par les éditions GdP. Jeanne Tomasini le présentera à Ajaccio lors de la sixième édition du festival du polar corse et  méditarranéen les 12 et 13 juillet.

 

 

 

 

Dralbiana violenceLe journaliste Sampiero Sanguinetti  livre aux éditions Albiana dans la collection Prova quelques pistes de réflexion sur un sujet sensible. Rencontre et débat avec l'auteur à Bastia le  Samedi 19 mai, à partir de 17h30,  au salon de thé L'Isula avec la librairie Les Deux Mondes.

 

 

 

 

UgoPandolfi DR GP3Ugo Pandolfi à la rencontre de ses lectrices. Lecture et  dédicace Du texte clos à la menace infinie (éditions Albiana-collection Nera) le 21 mai à 18 h 30 à la librairie Le Point de rencontre à Bastia en Haute Corse.

L’auteur de La Vendetta de Sherlock Holmes lira les passages de son texte clos, dernier opus de la collection Nera, choisis aléatoirement par le public et répondra aux questions de Françoise Ducret et Hélène Mamberti.


Retenez les dates: 12 et 13 juillet à Ajaccio et le 14 juillet à Porticcio

EmpreinteDR corsicapolar.euLa sixième édition du festival du polar méditerranéen bouscule les habitudes: le festival organisé par l'association Corsicapolar en Corse du sud se déroule cette année les 12 et 13 juillet sur la place du Diamant à Ajaccio et le 14 juillet à Porticcio.

Marquez vite ces dates d'une pierre noire. On vous en dit plus sur le programme et les auteurs invités sous peu. A suivre...


Ciao pantin, habemus Flambam ! par Michel Moretti

Michel_moretti DRDésormais le soleil se lève en Corrèze chez le seigneur de Tue-le qui a terrassé le dracon teigneux. Un petit air d'accordéon ponctue l'exécution. La vie en rose.

Ouf ! C'était pas cuit. On peut pas nier que le sorti s'est bien battu pour ses boss. Job's done ! On n'oubliera ni son va-tout final, ce fatras d'inepties indignes destinées à éponger la fange sécrétée, ni la confiscation hystérique du drapeau tricolore, ni la hargne vindicative. On ne sous-estimera pas les 48% de votes qui valident cette rhétorique brune. On surveillera en détail les relations ump-fn aux législatives. La trouille fascise. 

On suivra aussi la torpille karachi, les enveloppes de mamy, les enrichissements subtils...

Pas de fête en mai 2007, juste un pot longuet au fucket's entre initiés puis mireille et erico à la Concorde sur l'estrade trop étroite. La rue était restée silencieuse. Vide, comme les Champs Elysées quelques jours plus tard.

Le 6 mai 2012, un déferlement populaire, spontané, chaleureux, la fête à la Bastille, au Capitole, à la Comédie, à la Victoire... sur toutes les places de France. Hollande acclamé, étreint, empoigné, embrassé pour le soutenir, le remercier. C'est pas de l'illusion, c'est juste un moment de rêve, d'émotion. D'espoir enfin.

J'aime bien cette reconquête par le Limousin. Terre rude, austère, travailleuse, résistante, d'exil et d'émigration, ancrée à gauche, anticléricale. Aux antipodes de l'avenue montaigne et de l'univers des avocats d'affaire. Le Conte des Mille et Une Vaches ! Faut passer au Dorat pour savoir ce qu'est l'art roman. Pas loin, mon grand-père (pas le rital garibaldien, l'autre) est enterré sous l'obélisque gravé de la palme de Maître Compagnon du Devoir de Saint Gervais.

Mon mal chronique commence à se dissiper, je retrouve mon monde. Celui d'avant, je m'y sentais étranger.


Paula Ceccaldi (1948-2012)

Ceccaldi_paulaNotre grande et belle amie, la journaliste scientifique Paula Ceccaldi est décédée à Paris le 3 mai 2012  des suites d'un cancer. Une cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 7 mai à 10 h 30 en l'église Saint-Eustache, place du Jour, Paris, 1er. La messe d'obsèques aura lieu le mardi 8 mai à 15 heures en l'église d'Evisa en Corse du sud, suivie de l'inhumation dans le caveau familial. A son mari, à son fils, à sa famille et tous leurs proches, toute l'équipe de corsicapolar adresse ses plus sincères condoléances.