Previous month:
décembre 2011
Next month:
février 2012

janvier 2012

Les deux élus UMP corses qui avaient attaqué le journal Le Monde ont été déboutés

DR lemondemagazineLa 17 ème chambre du tribunal correctionnel de Paris a rendu le 6 janvier 2012 son jugement dans l'affaire qui opposait Camille de Rocca Serra et Ange Santini au journal Le Monde: les deux élus UMP insulaires ont été déboutés de leur plainte en diffamation. Camille de Rocca Serra et Ange Santini avaient poursuivi Le Monde pour l'article du journaliste d'investigation  Enrico Porsia, intitulé Omerta et affairisme: La Corse  se bétonne dans le silence, publié en février 2010 dans l'édition du Monde Magazine. Dans une précédente affaire dans laquelle Camille de Rocca Serra et Ange Santini avaient attaqué Enrico Porsia en diffamation sur quatorze passages de son enquête sur le PADDUC, les deux élus UMP corses avaient été également déboutés par la justice. Celle-ci avait, de plus, confirmé sa décision en appel.


Mariella De Luca, l'enquêtrice de Gilda Piersanti, sur France 2 le 6 janvier

DR hiverrouge Adapté de l'excellent roman  Rouge Abattoir de Gilda Piersanti, Hiver rouge, réalisé par Xavier Durringer, est diffusé le 6 janvier par France 2 à 20 h 35. Patrick Chesnais et Jane Birkin sont au générique de ce téléfilm policier qui transpose à Paris l'intrigue romaine de Gilda Piersanti. C'est la jeune actrice française Camille Panonacle qui tient le rôle de l'enquêtrice Mariella De Luca.


Le dessinateur Jean-Pierre Cagnat impliqué dans une affaire de trafic de livres en Corse ?

Jpcagnat dans le cap corse DRComplice d'une nouvelle bande qui menace de diffuser gratuitement des livres dans certaines zones rurales en Corse, le journaliste-dessinateur Jean-Pierre Cagnat est l'un des sept présumés suspects figurant dans le fichier de géolocalisation du mouvement Livres libres- Libri liberi.  C'est la récente présence sur le Net de cette organisation qui a alerté les policiers. Si, pour l'heure, aucune charge n'a été retenue par les services de police compétents à l'encontre des membres de cette nouvelle et mystérieuse association, les enquêteurs comptent bien redoubler de vigilance en 2012. Selon une source proche de l'enquête, les membres de cette organisation annoncent en effet pour le printemps 2012 des lâchers de livres dans plusieurs zones rurales de l'île.

Dr cagnat vendettaPeu nombreux pour l'instant, mais d'autant plus dangereux qu'ils préconisent une organisation fondée sur une autonomie totale, les tenants de cette LLL (Lutte de Libération des Livres) diffusent leur propagande et recrutent leurs adeptes par le biais de plusieurs réseaux sociaux. Toujours selon une source proche des enquêteurs, le mouvement Livres libres serait déjà bien implanté en Haute Corse et en Corse du sud où il a enregistré la participation active de plusieurs auteurs de romans policiers. Dans le nord de la France, la romancière Elena Piacentini ferait également partie de ces "conjurés" du lâcher de livres.

Dans une période où l'augmentation de 1,5% de la TVA sur les livres, applicable dès avril 2012,  accablent les libraires indépendants, la sournoise guerilla rurale lancée par Livres libres-Libri liberi pourrait bien faire des vagues au delà de la Corse. A suivre...