Previous month:
avril 2011
Next month:
juin 2011

mai 2011

Olivier Collard et les éditions du Cursinu enfin disponibles en ligne

Site cursinu collard Avec une barre de navigation relookée tendance entrée sud de Bastia, quartier de Saint Jospeh, juste avant la réhabilitation du centre historique, le site d'Olivier Collard et des éditions du Cursinu est désormais officiel. Il présente les sept polars de l'auteur en fournissant chaque fois un extrait en pdf et la possibilité de commander l'ouvrage en ligne. Le paiement sécurisé par PayPal sera bientôt possible. A noter, un atout non négligeable en cette période de crise et de gel des salaires, que l'auteur de Pour toi c'était gratuit et son chien d'éditeur acceptent les chèques Lire. Pour découvrir Olivier Collard à domicile, c'est désormais tout simple: il suffit de cliquer sur les putaghjone.


Du bunga-bunga au bing bang par Michel Moretti

Moretti by michel Alors que notre président bien aimé nage dans la félicité de sa paternité bourgeonnante, le stupre et le foutre déferlent sur le médiatique. Si le crash de DSK ressemble à celui du Rio-Paris, restent à retrouver les boites noires.

Je pensais que DSK tiendrait plus longtemps que kadhafi. Les moyens engagés contre le bédouin semblaient plus massifs. Pour DSK, une room-maid guinéenne et l'apocalypse.Efficace.

Présomptions présomptueuses. Ca pérore une semaine durant sur du rien. Les psy psyent. Ah ! La pulsion du pouvoir... On me demande rien, pourtant je suis parcouru de pulsions...

Je guette la tronche jaunâtre encadrée de pigs nypd, tribunal verdâtre d'Harleem, juge blafarde blondasse... What is the name ? What is the colour ? Prison façon Shutter Island. Décor et scénario de série B.

Pas impensable que DSK ait pété les plombs ? Pas impensable que madame ait pas niqué ? SI impensable. Tout est vachement construit, du pur story-telling. Découpage horaire, unité de lieu, personnages typés, détails qui tuent, mise en image. Dramatique. Et on sait tout, car ça déballe.

J'ai du mal à y croire. C'est tellement clair que j'y vois pas bien. Je persiste à croire qu'on enterre DSK très vite. Trop vite, trop construit, trop radical, trop violent. La vraie vie c'est pas comme ça, c'est plus chafoin.

Sauf sur un vol Rio-Paris ou au 2806 sofitel où ça décroche en 3,5 minutes.


Menaces sur les menhirs et le dolmen de Cauria en Corse du sud

Menhir cauria Victimes de l'érosion, les monolythes  du plateau de Cauria vont sans doute trouver refuge au musée de Sartène et pourraient être remplacés in situ par des copies. Par contre, ces mesures de protection  arriveraient trop tard pour le dolmen de Fontanaccia dont la sauvegarde est gravement menacée. Cette nouvelle affligeante pour tous les passionnées d'archéologie attriste encore plus les holmésiens: c'est en effet à l'ombre de cette chambre des Morts, que le détective Sherlock Holmes engagea le 24 décembre 1893 son ultime combat contre le Napoléon du crime, le sinistre professeur Moriarty. Il serait peut être temps que les pierres levées de Cauria deviennent aussi célèbres que les chutes de Reichenbach en Suisse. Et, soit en dit en passant, entre la Corse et le canton de Berne y'a pas photo ! Même si au dessus de Meiringen, les montagnes sont belles, le dolmen de Fontanaccia reste l'un des plus beaux monuments mégalithiques du sud de l'Europe.


Cartooning for Peace: 25 dessinateurs à Bastia pour libérer les crayons

Crayons dr Avec la participation d'ores et déjà assurée de Jean Pierre Cagnat, les 9, 10 et 11 juin, des dessinateurs de presse internationaux et corses rencontreront un large public afin de favoriser les échanges sur la liberté d'expression et le respect des droits de l'homme. L'exposition Libérons les crayons, organisée par l'association "Cartooning for Peace-Bastia", prolongera la réflexion en investissant le musée de Bastia jusqu' au 29 août avec 143 dessins de presse. Voir ICI la liste des 25 dessinateurs.


Une nouvelle publication internationale de The Baker Street Irrégulars de New York

232_italy-sherlock-cover Après le Japon, la Scandinavie et l'Australie, BSI livre une belle somme d'études sur Sherlock Holmes et l'Italie dirigée par Enrico Solito et Gianluca Salvatori. Un trés riche sommaire aux références canoniques rassemble les travaux d'une dizaine d'holmésiens italiens de renom. A découvrir.

En Italie, les recherches holmésiennes sont particuliérement actives depuis la création en Florence en 1987 de la très dynamique  société Uno Studio in Holmes. La Sherlock Holmes Society of Italy publie tous les trimestres The Strand Magazine et anime également de nombreuses discussions sur son  espace Facebook.


Sang corse de Franz Treller

Franz_treller Dans une nouvelle et prometteuse collection intitulée les romans policiers d'autrefois, les éditions Colonna livrent une petite perle allemande: Sang corse du très prolifique écrivain Franz Treller (1839-1908) traduit  de l'allemand et présenté par Beate Kiehn.

L'édition proposée par Jean-Jacques Colonna d'Istria accompagne cette excellente longue nouvelle policière d'une courte postface de Suzanne Ravis-Françon.

Une intéressante curiosité à découvrir. Un seul reproche: le prix excessif de cette livraison. Douze euros pour 118 pages.


Sherlock Holmes au printemps du Livre à Biguglia

6a00e54efcba6b8834013480849162970c-320pi Ugo Pandolfi dédicace La Vendetta de Sherlock Holmes sur le stand de la librairie Album le dimanche  22 mai (à partir de 15 heures) à Biguglia en Haute Corse dans le cadre du printemps du Livre.

Jean-Pierre Orsi avec les éditions Ancre Latine et Olivier Collard avec les éditions du Cursinu seront également présents à Biguglia les 21 et 22 mai. Ces deux journées rassemblent une dizaine d'éditeurs insulaires et de très nombreux auteurs. Voir  ICI le programme.


Du Morvan au morveux par Michel Moretti

Michel by moretti Déjà 30 ans, c'est vrai que ça passe vite ; le 10, le 21 mai 81, c'était hier. C'était le temps des cerises, c'était du temps de Pérec.

Je me souviens d'une vraie joie. Je me souviens de frissons à l'annonce des résultats. Je me souviens de la Bastille joyeuse et orageuse. Je me souviens d'une fraternité spontanée, de visages rayonnants. Je me souviens du giscard sinistre sortant au fond d'un décor gris hallucinant - au revoarre -. Je me souviens de la marche rue Soufflot. Je me souviens de la pluie, de cette pagaille, de cette foule d'un 68 victorieux et paisible. Je me souviens de Placido Domingo. Je me souviens de François Mitterrand seul entre les colonnes du Panthéon. Je me souviens de la rose déposée dans la crypte. J'aime me souvenir de cette émotion et n'en suis pas ingrat.

Putain, 4 ans !!! Ca n'en finit pas !!! Ca traîne comme 100 ans de malheurs. D'ailleurs au départ, y a pas eu de fête ! Juste un fucket's et une estrade. Une prémonition.

Sinon au delà de buckingham et de la yellow queen, du plongeon de benladen, de l'assad assassin, de la guerre lybique qui pourrit, du bhl qui pérore encore et encore, de fuck'ushima qui n'en finit pas d'irradier la mort... y a le cul sublime de Pippa ! Image furtive.

Spécial polar : passant si tu passes devant le "38, rue Petrovka" fais gaffe ça sent le flic (du MOUR, pas du SMERCH !), ambiance Moscou 1946. Le polar soviétique des frères Vaïner. "Il est très difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre. Surtout s'il ne s'y trouve pas..."