Dixième roman dans la collection Mauvais genres
BD à Bastia du 31 mars au 3 avril

Que la guerre est jolie...par Michel Moretti

Michel by moretti Sûr que si le bédouin avait acheté quelque centrale nucléaire et quelques rafales, nous n'en serions pas là ! Et puis ça fait longtemps qu'on n'a pas eu notre dose de tomahawks* sur fond de DCA nocturne.

C'est beau le porte-avion qui sort de sa rade. C'est beau le bombardier qui décolle. C'est beau le char déchiqueté encore parsemé de chairs fumantes. C'est beau comme de l'insurgé impuissant. C'est beau de buter le méchant, surtout celui-là. Et on met le paquet. Bhl avait pourtant dit que l'armée libyenne c'était 3 peignezizi. Et glucksman est d'accord. Et juppé a été absolument formidable. Bhl, il s'y connaît en peignezizi.

Je suis pas si sûr qu'on sauve vraiment de la vie humaine. Je vois pas bien comment ça peut marcher. En fête, je sais pas du tout où on va. Seulement sûr que c'est moi et toi qu'on va payer. Décision brouillone, mal définie, improvisée, de légitimité fragile. Le pire est prévisible. Je sens le bordel total. Humanitaire comme d'hab.

C'est comme une centrale à fukoshima, on construit tout faux et puis un jour ça pète. On manipule à l'aveugle en disant qu'on contrôle. En réalité on fait une collecte d'arrosoirs pour éteindre la fournaise. Ou on sort la cavalerie pour écraser l'impossible qu'on n'a pas su anticiper. Fumeux et toxique. Mortel.

Je regrette le temps des James Bond, le temps des Nanas Perfides qui glissaient dans la banane du dictateur la poudre fatale. Un infirmière ukrainhyène suffisait. Et après, on peut raconter.

Que la guerre est jolie. Au début. Ca commence toujours bien. C'est toujours chirurgical. Jusqu'à la fin.

Et puis ça fait de la décoration pour les poitrines bedonnantes. Ca entretient les monuments aux morts. Les survivants racontent si bien comment ils auraient pu mourir.

Dupond Dupont. C'est du bon, c'est de l'afghan ! Taxi, pour Tobrouk ! Etc...

* tomahawk : missile de croisière, plus de 1/2 million de dollars pièce.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)