Elena Piacentini présente la vendetta de Sherlock Holmes
Les experts débarquent à Villeneuve lez Avignon

Le Gnafron national par Michel Moretti

Mal Chronique par Michel Moretti Rom, unique objet de mon ressentiment !

Sacré été ! J'ai suivi depuis mon QG secret la reconquête du territoire national sur l'ennemi intérieur venu de l'extérieur, prêt à épuiser nos ressources, à se polygamer, à extorquer l'allocation, à se voiler, à camper n'import'où ! Gnafron plus que Roland s'emmêle dans ses ficelles.

Quelques confidences qui le valaient bien sur les horreurs oréales, le financement au cul de l'ump et la machine mise à jour se déglingue. Touchée de plein fouet. Un coup de projecteur dans la grotte des vampires. Comme si on avait coupé les fils de gnafron qui se désarticule.

Sacré automne ! Une avalanche de conneries, d'erreurs politiques majeures sur fond de mépris de la Constitution, du Droit du Travail, de la Justice, de la Presse, des Institutions européennes... Halte au feu ! L'Histoire est pleine de ces marionnettes qui échappent à tout contrôle. Ciao pantin !

Comme si la solution à la dissolution de ce pouvoir si mal exercé amenait directement au front national. Gnafron tente une OPA sur le FN profitant de la succession du pénible. En attendant l'accord électoral ?  Juste l'ivresse du pouvoir, des intérêts plus que cosmétiques sur un océan de lâcheté. C'est jouable, comme au poker. De Gnafron à Grand Guignol, il y a peu.

Quant à la retraite, c'est la bérézina.

Suppément culturel : attribuer Lascaux à Néandertal, c'est attribuer La Recherche du Temps perdu à Homère. Sacré gnafron ! 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)