Une anthologie hors des sentiers battus
Comment les éditeurs nous vendent du papier et les boulangers de l’eau…par Denis Blémont-Cerli

Vuvuzela, footue planète par Michel Moretti

Moretti by mmichel 2 J'ai cru un moment retrouver mes abeilles. Ce n'était qu'un gros nid de frelons ellipsoïdal, plein de larves ivres badigeonnées en tricolore... Ca m'a flanqué le bourdon, j'te dis pas.
Foot + vuvuzela = de l'invention de l'insupportable. Déjà que le foot s'épuise à réinventer l'ennui, à plus de 130 décibels c'est diabolique ! Ca couvre même les injures et les insultes.
Et puis ce 17 juin, pour l'anniversaire de la Débâcle, comme en 40, on s'en est pris 2 par l'armée mexicaine. Putain ! La Honte ! Minable de chez minable. Quand on gagne, c'est "la France qui gagne", quand on colle du foot partout la défaite est lourde. Symbole du pouvoir footu. Anal cas ?
Côté affaires, c'est inégal. L'action en Bourse de TF1 ne s'y trompe pas. Ca va mieux chez Bouygues et Veolia qui fabriquent de beaux stades bien juteux. Ca va très bien pour la FIFA qui engrange les pépites de l'hystérie.

Quand Baballe 1er ramène l'organisation du prochain Euro de Foot au lendemain de l'annonce de la fin du droit à la retraite à 60 ans, il ramène des os à ses maîtres.  Il va finir par avoir droit de se représenter. Tu le vois ce bel avenir fait de magnifiques stades au milieu des townships et des lotissements électrifiés ? La FIFA nous le  montre. On nous cache rien. C'est quand l'âge de la retraite chez Mad Max ?

* Retrouver Arlette Shleifer dans Trace, Figure, Passage ,  Michel Moretti dans Mal Chronique, Elèna Piacentini dans Elénarration, Okuba Kentaro dans Kroniques d'OK, Thierry Venturini dans L'effet Venturini et Denis Blémont-Cerli dans Homo machinus sempre emmerdae

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)