Les fenêtres d'un météorologue
Trois journées noires en Corse avec une quarantaine d'auteurs: retenez les dates !

L'Europe fédérale : la victoire d'Hugo par Michel Moretti

Victor_Hugo_001 "Un jour viendra où les boulets et les bombes seront remplacées par les votes, par le suffrage universel des peuples, par le vénérable arbitrage d'un grand Sénat souverain qui sera à l'Europe ce que le Parlement est à l'Angleterre, ce que la Diète est à l'Allemagne, ce que l'Assemblée est à la France.

Un jour viendra où l'on verra les Etats-Unis d'Amérique, les Etats-unis d'Europe, placés l'un en face de l'autre, se tendant la main par dessus les mers, échangeant leurs produits, leur commerce, leur industrie, leurs arts, leurs génies..."

Sacré Victor ! Sacrée vision ! Qui ose aujourd'hui cette nécessité d'Union, de Fédération, d'Europe fédérale !

Moretti by michel Ce qui reste de l'espérance communautaire c'est un euro qui débande, des français qui votent non à l'Europe, oui à sarko, un président polonais qui s'écrase d'orgueil, une chancelière crispée sur son butin électoral, des grecs qui payent leur olympisme et leur armée, un berlusconi  qui se reconstruit l'Aquila, des marchands de main d'oeuvre qui vendent leurs usines et leurs esclaves... Un marché aux puces soumis aux mafias, à la déréglementation générale. Un désert d'usines à la casse. Un hystérique national qui n'en finit pas de sauver le monde.

Une infinie impuissance. Un barroso général !

Les ruines du communisme fument encore que celles de l'ultralibéralisme les recouvrent ! Problème : y a pas de plan B ! Les Etats sont vidés, pompés ! 

Personne n'avait imaginé que les pépites de l'occident avide, capitaliste, iraient s'investir dans la Chine communiste ! Petites pépites, gros pepitos ! Un peu reste en Chine (il en faut tellement), et beaucoup, beaucoup, beaucoup se baladent... on sait pas trop où. Pas en Europe, pas en Amérique, surtout pas en Afrique. non, ailleurs ! Prêts à spéculer, à profiter. Y compris rencore en Chine... et railleurs.

Et ici on parle de retraite. De travail. De travail des jeunes, des vieux, des femmes, des "immigrés-qui-sont-pas-français"... De quoi se marrer tellement c'est triste !

Si Victor n'avait pas tout prévu, vaudrait quand même mieux essayer. L'Europe Fédérale, c'est un minimum. Ca pourrait au moins relativiser la nuisance des parasites locaux et diluer la suffisance. Et donner un peu d'énergie à l'espoir et de cohérence au Monde !

* Retrouver Arlette Shleifer dans Trace, Figure, Passage ,  Michel Moretti dans Mal Chronique, Elèna Piacentini dans Elénarration, Thierry Venturini dans L'effet Venturini et Denis Blémont-Cerli dans Homo machinus sempre emmerdae

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)