La musique, les sons et la Russie invités de la BD à Bastia
Elena Piacentini n'aime pas le dimanche soir

Du rififi chez chouchou par Michel Moretti

L'implorante de Camille Claudel vue par UP à Roubaix"Désormais, je ne croirai plus à aucune rumeur" déclare la nunuche à chouchou ! Tandis que l'infernal charon, cerbère du même chouchou, aboie au "complot international", aux "mouvements de capitaux destinés à déstabiliser  la future présidence du G20"... et dénonce les méfaits du téléphone arabe de rachida !

Putain, ça chauffe ! "Présidence de Boulevard" titre Libé.

 Michel by MorettiLa communication élyséenne s'épuise à suivre les humeurs de chouchou qui craquerait que ça m'étonnerait pas. La rumeur ne vaut que par sa crédibilté. La rumeur ne vit que par sa relance. Bingo parano !

Sinon, la France (j'hésite pour la majuscule) se modernise. Dans ce contexte de redressement national, le zump a voté l'obligation pour le buraliste de fournir un cendrier  biodégradable ! Il aussi autorisé le jeu en ligne ! Courbis, minc, balkany junior. Fucket's band ! Ché casino ?

En ce temps, à Rome,  de "Joyeuses Pâques", le père chante-la-messe (cantalamessa) compare les accusations de pédophilie à l'antisémitisme (sic).

Si j'ai passé ma communion sans être violé (on regardait Tintin au Congo au cathé !), il faut (re)lire "Toinou, le cri d'un enfant auvergnat" d'Antoine Sylvère (Terre Humaine)pour se souvenir que l'éducation catho n'a pas été que "lait et miel" et apprécier la violence scolaire... 

C'est ton oeuvre, électeur ump ! Déliquescence du pouvoir. Déficits abyssaux. Périmètre noir de la tempête. Pédophilie glauque sur la 2. Jeu de la mort.  Crise du lait, du blé, de l'euro. Usines banalement délocalisées. Bouclier fiscal. Le parti du désordre...

Ca craint, "ça va mal finir" (dixit F. Léotard).  La machine déraille. Ca déconne tellement que ça se voit. Pas au niveau des "Tontons flingueurs", tout juste style "Où est passé la 7ème compagnie"...

Et ça a le pouvoir d'appuyer sur un bouton atomique ! C'est pas drôle.

 * Retrouver Arlette Shleifer dans Trace, Figure, Passage ,  Michel Moretti dans Mal Chronique, Elèna Piacentini dans Elénarration, Thierry Venturini dans L'effet Venturini et Denis Blémont-Cerli dans Homo machinus sempre emmerdae

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)