Previous month:
juillet 2009
Next month:
septembre 2009

août 2009

Roland Laurette, romancier de l'affaire Colonna

Biographie-roland-laurette_176x287 Après une série de rencontres en Corse, à Ajaccio et Bastia les 13 et 14 août dernier, l'auteur de Le Roman de Ghjuvanni Stephagesepolit-thriller qui s'inspire de l'affaire Yvan ColonnaRoland Laurette  est satisfait de ces premières rencontres. J'ai pu discuter avec de nombreuses personnes, aussi bien des gens convaincus de l'innocence de Colonna que des interlocuteurs soucieux de comprendre et de se faire une idée.  De nouvelles rencontres et signatures sont prévues à l'automne en Corse et sur le continent.

Pour présenter officiellement son roman sorti en avril dernier, Roland Laurette prévoit  de tenir une conférence de presse à Paris. Elle devrait avoir lieu le 14 septembre au théâtre du Lucernaire. Roland Laurette est également l'auteur de Raphaëlle ou l'ordre des choses, roman paru en décembre 2006 aux éditions Mutine.


Chichis, beignets, poncifs, clichés...par Ugo Pandolfi

Wwwcorsicapolar_eu Le touriste, c'est d'abord le laid. Le journaliste Antoine Albertini, décidé à dire enfin l'effroi du crime touristique (sic), ne craint pas de le crier dans la livraison aoûtienne du mensuel Corsica dans un article intitulé Le short bariolé, fora ! Oui, ami touriste, tu n'y peux rien : tu l'es, laid assène Antoine Albertini avec la  légèreté  subtile d'une batte de base-ball mâtinée pulendaghju. L'auteur qui vient par ailleurs de publier une petite anthologie du racisme anti-corse mais qui, dans son article, distingue les femmes selon qu'elles soient ménopausées ou non, est catégorique: Le touriste, associé à cette calamité de « libre circulation des personnes » est avant tout un criminel esthétique.

Moins cruel, plus philosophique, plus loin ?

Lire la suite "Chichis, beignets, poncifs, clichés...par Ugo Pandolfi" »


Operata: Noirs de Corse dans le Cap

02_640x480

Dans le Cap corse, les derniers exemplaires des Piccule Fictions seront en vente à Luri dans le cadre de la Ghjurnata Libri Aperti,  organisée par les éditions A Fior di Carta, le samedi 22 août, de 15 h à 21 h. Avec  Jeanne Tomasini, Jean-Pierre Santini, Okuba Kentaro et Ugo Pandolfi dédicaceront le recueil des Noirs de Corse. Toujours dans le Cap corse, une cinquantaine d'exemplaires est également disponible auprès de la mairie de Sisco, partenaire de l'operata depuis son lancement. S'adresser directement à la mairie.


Brochette3 A Evisa, le 8 août dernier, 16 exemplaires  ont été dédicacés par Arlette Shleifer, Jean-Pierre Orsi, Ugo Pandolfi et Jean-Paul Ceccaldi,  invités de l'association Mimoria Bisinca, qui ont remis, à cette occasion, le bilan financier de l'operata au sénateur de la Corse du sud Nicolas Alfonsi et à François Alfonsi, député européen.

Ugo_Piccule



Des novellistes à Forcalquier

NouvellesDes éditeurs qui aiment les nouvelles se réunissent du 21 au 24 août à Forcalquier dans les Alpes de Haute Provence pour la deuxième édition du salon Rentrée Nouvelles. 12 éditeurs indépendants de nouvelles, accompagnés chacun(e) d'un(e) auteur(e) de leur maison, présentent leurs livres au public.

Dans la liste des éditeurs et auteurs invités, à noter la venue des Pyrénées-Atlantiques des éditions Atelier in8  dont le catalogue compte cinq collections dont " La Porte à côté ", dédiée aux nouvelles. Le romancier Mouloud Akkouche  est leur auteur invité. Auteur de roman noirs, de pièces radiophoniques et de nouvelles, il  présentera à Forcalquier  Le Magot de Solange, paru en 2006, et Code-Barre, un texte bien noir où il est justement question de lecture et d'accès au livre. A paraître dans les nouveautés de l'Atelier In8.


Les Piccule Fictions en nocturne dans le sud est

Denis Blemont et Bernard Werber

Michel Jacquet et Denis Blémont-Cerli retrouvent Richard Bohringer, Michel Piccouly et Bernard Werber lors des nocturnes littéraires à La Ciotat le 6 août et à Cassis le 11.

Avec quelques exemplaires de l'operata des Noirs de Corse, encore disponibles...

Comme l'écrit Bernard Werber: Ce n’est qu’en offrant quelque chose qu’on s’aperçoit qu’on le possédait.