40 auteurs à Porto Vecchio pour lire au soleil
Magie des violoncelles en Corse

L'esprit de Versailles ou la burka ne passera pas ! par Michel Moretti

Mm Sa Grandeur s'est pris le château de Versailles pour strapontin. Elle s'est pris aussi les pieds dans le tapis. A 400 000 euros le Congrès, ça fait 10 000 euros la minute de blabla. Du luxe, va falloir emprunter !

Deux annonces concrètes, précises : la construction de nouvelles prisons et l'emprunt ! Comme si on empruntait pas déjà comme des dingues ? Et puis un sujet majeur, urgent, décisif : le porc de la burka ! Premiers applaudissements serviles : la burka ne passera pas ! Beurk !

Mm Le reste, du cafouillis habituel, avec l'Art-de-la-Question-que-Je-pose-et-à-laquelle-Je-dois-répondre... L'Approximatif faisait plutôt à gauche : des reprises du discours devant l'OIT, une lichette de Jules Ferry (mais où sont les penseurs de droite ? les Déroulède, Barrès, Maurras, Gobineau, Laval, Le Pen...). On aurait presque dit du Fabius, du Lang (tiens, Lang ?).

Pénible, cet effet de se trouver devant quelqu'un qui, enfin, laborieusement, tardivement, commence à peine à ébaucher un début de prémice de pensée.... en sueur sous l'effort.

J'ai eu le sentiment net que le président s'adressait à sa majorité pour lui expliquer à quel point elle était con ! Et que, Lui, il avait compris. Certes, il avait cru à la "croissance externe" (sic ????) mais qu'il fallait en venir à la "croissance interne" (resic !!!!) - concepts lagardiens ? - , qu'il fallait respecter l'Homme (et la Femme) et aussi la Terre et les Petit Oiseaux, partager la Richesse issue du Travail, Investir dans l'Avenir... Notions qui auparavant lui étaient totalement étrangères ! Tête du Congrès !?

Mort au Capitalisme Fou ! Régulons, mes Frères, en Vérité Je vous le dis, Allons de l'Avant en Régulons !

Qui aurait pu deviner sous le masque du prophète l'ancien ministre du budget, de l'économie, des finances, de l'intérieur ? Il a dit aussi que les fruit de la croissance retrouvée iront au remboursement de la Dette. C'est dire qu'il restera des nèfles. Mais il a pas insisté. Aussi déprimant que la tête de Fillon laminé.

Le Congrès, tenaillé par la soif - on avait installé le bureau du président dans la buvette - est resté soit assis (à gauche), soit en standing ovation comme pour Mireille Mathieu. Y en a un qu'a hésité pour le bis, mais le chef du Congrès a sifflé la récré.

FR3 - installée sous le "sacre de napoléon" humour ?- a eu la délicatesse de ne pas retransmettre le "débat" qui a suivi devant un hémicycle déserté. La soif !

Ah, j'oubliais, la Vel Satis, ça fait vraiment minable. Un rien beauf-vrp dans la dèche, surendetté, devant un pavillon de banlieue trop grand !


Dernière minute : Dénonçons une loi anti-corse : l'interdiction du port de la cagoule !

* Retrouver Arlette Shleifer dans Trace, Figure, Passage ,  Michel Moretti dans Mal Chronique, Elèna Piacentini dans Elénarration, Thierry Venturini dans L'effet Venturini et Denis Blémont-Cerli dans Homo machinus sempre emmerdae


Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)