Canicule ou langue corse: deux concours de nouvelles policières
Elena Piacentini présente Art brut le 30 avril à Corte en Haute Corse

Les caciques et le cynorrhodon par Ugo Pandolfi

Wwwcorsicapolar_eu Après de  dérangeants coups de loupe sur les éventuels avantages  qu'une désanctuarisation de l'île pourrait offrir à quelques grands propriétaires terriens, le journaliste Enrico Porsia poursuit ses enquêtes sur le plan d'aménagement et de développement durable de la Corse  (le PADDUC) et ses enjeux en publiant, dans le magazine Bakchich Info, d'impertinentes interrogations sur l'une des figures emblématiques de l'autonomisme corse, Edmond Simeoni. Les propos ne sont pas tendres. Mais ils sont assez rares pour mériter d'être relevés. D'autant qu'ils posent une question qu'elle est bonne: Existe-t-il une société civile en Corse ?

A l'heure où de nouvelles coalitions se profilent dans la perspective des prochaines échéances électorales régionales et au moment où une seconde mouture du PADDUC est désormais à l'ordre du jour de l'examen public, une telle question mérite mieux que des polémiques, un vrai débat citoyen.

Il y a quelques années, pas si lointaines, l'utilisation par un journaliste du mot "caciques" à propos des hommes politiques avait suscité un tollé. A présent, n'en déplaise à tous ceux qui  détestent les poils à gratter des cynorrhodons, la multiplication et la diversification des éditeurs de contenus offrent une liberté plus grande. La profusion des contenus ne libérent pas pour pour autant le traitement des informations. Les plus pessimistes pensent même que le maquis de l'Internet est la meilleure façon de faire disparaitre une information qui dérange. Elle n'est pas censurée: elle est perdue. C'est tout aussi efficace !

Commentaires

Denis

Quand on voit comment notre Prince s’attelle à museler l’information en nommant les présidents de France Télévisions et Radio France, on se rend bien compte combien il est coupé des réalités, il se croit encore du temps de l’ORTF. Tu as bien raison, Ugo, de nos jours, avec les nouveaux médias, il y a tellement d’information qu’elle se censure d’elle-même par sa prolifération insensée…

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)