A Bastia, Musanostra se penche sur les romans policiers et l'induction abductive du Roi des détectives
BD en Haute Corse

La tectonique des Corses par Denis Blémont-Cerli

Denis pop art deux Tout le monde croit que je suis fêlé. C’est normal, que peut-on attendre d’autre d’un type qui écrit des histoires inventées on ne sait où. J’ai une théorie là dessus : tous les romanciers sont cinglés et s’ils ne l’étaient pas, ils le seront devenus en écrivant des histoires inventées on ne sait où. Pour ma part j’ai décidé de changer, j’ai décidé de devenir un homme sérieux : un scientifique.


Tectonic_plates-fr Ma première grande annonce scientifique sera la suivante : la Corse va être totalement rayée de la surface de la Terre, complètement pulvérisée par l’Italie et l’Afrique, coalisées contre elle…
Et là, vous vous dites, il est vraiment cinglé celui-là… Et bien vous avez tort, tout ceci est rigoureusement exact, certifié à 100 % par la communauté scientifique à laquelle je fais maintenant partie. Quand j’étais jeune on appelait cela « la dérive des continents », mais aujourd’hui, sans doute pour faire plus sérieux, on parle de « tectonique des plaques ». La couche externe de la Terre, la lithosphère, est découpée en plaques rigides qui flottent et se déplacent sur l’asthénosphère, plus ductile. La mauvaise nouvelle c’est que le déplacement de la plaque africaine se fait vers le nord-est à une vitesse de 2,15 centimètres par an, donc à terme la mer Méditerranée est condamnée à disparaître. Isolée de l'océan Atlantique d’ici 650 000 ans, elle se segmentera en de nombreux bassins qui s'assècheront et laisseront place à une chaîne de montagnes sans doute aussi haute que l’Himalaya, sinon plus. Quant à la Corse et à la Sardaigne, elles deviendront des massifs avec des sommets élevés comme l’Everest…

Fichtre ! ça file un sacré coup au moral quand on y pense. Bon, malgré tout, on voit tout de suite les quelques avantages. Plus besoin de se préoccuper d’écologie, on va tout saloper et un point c’est tout. Pourquoi embêter le bon duc Camille avec son PADDUC puisque de toute façon la Corse est amenée à se volatiliser ? Et puis c’est si loin 650 000 ans, vous dites-vous… C’est là que je tiens tout de suite à vous signaler combien tout ceci est relatif. En vérité, vous serez peut-être toujours vivant… Et là, vous vous dites à nouveau, il est vraiment cinglé celui-là…  

N’oublions pas, mes chers amis, que même en tant  qu'un hyper matérialistes occidentaux nous sommes enchaînés au Samsâra, le cycle infini des renaissances. Les hommes naissent, meurent et renaissent sans cesse. Comme on ne risque pas de s’asseoir sous l’arbre de l’éveil de Bouddha, on n’atteindra jamais la conscience de l’être suprême, le Nirvana, donc on ne peut se libérer du Samsâra. Franchement, vous croyez qu’il suffit d’une seule existence chrétienne un rien pépère pour atteindre le paradis ? L’hypothèse de la réincarnation me semble autrement plus probable…

Puisque je suis devenu un scientifique alarmiste, j’ai encore une nouvelle qui va vous faire dresser les cheveux sur la tête. Un astéroïde de 27 millions de tonnes a de fortes probabilités de heurter la terre le 13 avril 2036. Pour nous effrayer un peu plus, on l’a appelé Apophis, le Serpent/Dieu du mal égyptien qui n’a qu’une obsession : faire couler la barque solaire de Ré afin de plonger le monde terrestre dans le chaos. Un impact contre la Terre dégagerait une énergie de plus de 500 mégatonnes, à titre de comparaison, la bombe d’Hiroshima avait une puissance d'environ 15 kilotonnes…

Fichtre ! Bougre ! Caramba et tutti quanti ! La réalité, à ce que je constate, est mille fois plus déprimante que la fiction… Je crois que je vais abandonner ma carrière scientifique pour retourner dans le clan des cinglés, vous avez ceux qui écrivent des histoires insensées inventées on ne sait où…


* Retrouver Arlette Shleifer dans Trace, Figure, Passage ,  Michel Moretti dans Mal Chronique, Elèna Piacentini dans Elénarration, Thierry Venturini dans L'effet Venturini et Denis Blémont-Cerli dans Homo machinus sempre emmerdae

Commentaires

Jean-Paul

Dans mon commentaire, il faut déplacer un "s" qui a pris la tangente de "ossianiques" pour aller multiplier"vibration"... Sans doute se prend-il pour un "s" tectonique?

DENIS

Dans ma rubrique, il faut, bien sûr, enlever le « un » de « qu’un » devant « matérialistes occidentaux » mais rajouter un « S » devant avoir qui devient savoir : vous Savez ceux qui écrivent des histoires insensées… (dernière phrase)
Conclusion, il faudrait imprimer tout écrit et corriger sur une feuille papier étant donné qu’à l’écran on ne voit pas ses erreurs…
En ce qui concerne les deux informations scientifiques de cette rubrique, je précise qu’elles sont rigoureusement exactes…

Jean-Paul

Mon cher Denis, je t'encourage à continuer dans la voie qui est la tienne. Le monde scientifique est un labyrinthe sans sortie alors que l'imaginaire est un univers sans limite.

Ceci dit, toutes les plaques tectoniques bougent, pas seulement la plaque africaine.

L'Europe ( y compris la corse )est sur la plaque eurasienne dont le déplacement se fait vers le nord-ouest... alors que la plaque africaine se déplace vers le nord-est.

Une fois de plus l'Europe ( et donc la Corse)esquivera le problème africain.
Je te laisse le soin de développer la métaphore...

En ce qui concerne la réincarnation, tu ne sembles pas être celle de Nostradamus et je crois que tu es, comme tout un chacun, une invention du concours "Lespines" et le fruit d'une ovule non spatiale.

Il y aurait un autre os!...
La météorite apophysaire!
Elle ne me procure pas les émotions ossianique et ne me fera pas, à la moindre vibrations, me fermer comme les ostréidés.

De toute façon, d'ici 2036, on a le temps de faire de vieux os.
D'ici-là les fabricants d'armes et de fusées trouveront une bombe méga-nucléaire pour pulvériser cette apophyse de "je ne sais quel vieux dieu" qui se se sera cassé le col du fémur au dessus de notre tête.

Alors, pas de panique!...


Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)