Zorra est arrivée, ée... ée...par Michel Moretti
En savoir plus sur la romancière Françoise Laurent

Derby et Capu d'annu par Elena Piacentini

Elena piacentini

Puisqu’il parait que 8 lecteurs de polars sur 10 sont en réalité des lectrices,

Puisque les chroniqueurs de Corsicapolar sont vraiment des chroniqueurs à une écrasante majorité,

Puisque que la liste des misères du monde ne cesse de s’allonger, mettant à rude épreuve notre résistance aux chocs et parce que l’humour et la distance nourrissent notre capacité de résilience,

Je vous propose un match futile et léger : celui d’Angélique Marquise des Anges contre Sissi, Impératrice d’Autriche.

Chevre

 En bonne consultante je procéderai en premier lieu à une analyse objective des faits, avant de brosser, dans un deuxième temps, le portrait psychologique des deux donzelles et de vous assener enfin votre profil de personnalité selon que vous soyez plutôt attiré(e) par l’une ou par l’autre.

Si vous me suivez toujours dans mon délire, c’est parti !


Sissi2

Sissi, le Pour:

Elle est prête à renoncer à son Frantz pour ne pas faire de peine à sa sœur Hélène.

 

Elle fait ses commissions comme tout un chacun, ne s’encombre pas avec le protocole.

 

Elle tient tête à son horrible belle-mère

 

Elle écoute les rebelles plutôt que de les envoyer en prison.

 

Elle se bat pour ne pas se laisser déposséder de son rôle de mère.

Elle aime la nature et les animaux.

Sissi222

Sissi le Contre:

Elle est naïve, limite nunuche, elle croit que les bons sentiments permettent de gouverner un empire. Une telle absence de vice pourrait être confondue avec de la stupidité.

A chaque fois qu’elle a un problème, elle commence par se battre puis finit par s’enfuir…chez son papili en culottes de velours et plume sur le chapeau. A la fin, elle finit même par mourir, c’est dire ! Une franche empoignade entre la belle-fille et la belle-mère aurait eu le mérite de mettre un peu de désordre dans d’aussi parfaits chignons et d’action dans une série plan-plan.

En synthèse une analyse psycho-prisu :

Sissi, c’est la femme-enfant. Elle passe de son gentil cocon familial en Bavière au palais impérial. A chaque fois qu’elle est confrontée à une difficulté, elle s’enfuit et recherche la protection d’un tiers. L’éloge de la fuite est un principe fondateur de sa personnalité. Pour son plus grand malheur, elle tombe en pâmoison pour son cousin germain (autres temps, autres mœurs), un être falot, écrasé par le poids de responsabilités qu’il n’a pas appelées de ses vœux, un homme qui ne serait rien sans sa mère et encore entièrement sous son influence. Sissi c’est aussi la fraîcheur de l’enfance et le mythe de la pureté qui n’a pas encore été confronté à la perversion du monde. Sa mort jeune, hélas, ne nous encourage pas à suivre à suivre son penchant naturel à la bonté et à l’optimisme.

Vous êtes un homme et vous préférez Sissi

Vous avez peur de perdre le contrôle, alors vous préférez les têtes de linottes. Je vous comprends, on sait toujours où trouver une Sissi : soit en train de pleurer dans sa chambre, soit chez ses parents. Sissi a besoin de vous, c’est si rassurant de se sentir indispensable ! En réalité la recherche d’une Sissi dénote d’un singulier manque de confiance en soi. Et votre mère dans tout cela ? Toutes ces années d’obstination à vous faire une raie gominée parfaitement centrée ont certainement laissé leur trace dans la construction de votre psyché et de votre rapport aux femmes. Il est temps pour vous d’envisager d’autres positions que Dominant-Dominé et vice-et-versa !

Vous êtes une femme et vous aimeriez être Sissi

Vous avez peur de grandir, alors vous vous réfugiez dans l’illusion du prince charmant protecteur. Vous acceptez d’être un petit bouchon pourvu que vous flottiez dans les eaux toujours bleues d’un conte de fées. Mourir jeune enfin, c’est la seule issue romantique pour échapper aux affres de la vieillesse. Allez ! Il est temps de grandir. Les princes charmants n’existent pas et une prison dorée est toujours une prison. Concentrez-vous sur des objectifs plus réalistes : trouver simplement quelqu’un qui vous trouve charmante !

Angelique

Angélique, le Pour:

Angélique parvient à aimer un homme qui lui déplait physiquement au début, preuve qu’elle ne s’attache pas aux apparences.

 

Confrontée à une série de déboires qui semble sans fin, elle trouve la force et l’énergie de combattre les vents contraires.

 

Elle est une redoutable femme d’affaires, elle aurait pu fonder le groupe Nestlé ou un consortium pétrolier.

 

A cheval, en bateau, à la cour des miracles, dans un boudoir royal, dans une chocolaterie, Angélique est à l’aise partout et s’adapte à tous les milieux, un exemple édifiant de darwinisme féminin.

Elle sait dire non au roi et, dans le même temps elle couche un proscrit dans son lit. Angélique sait inventer et suivre ses propres règles.

Angelique222  

Angélique, le Contre:

C’est une redoutable manipulatrice. Les autres ne sont que des objets qu’elle utilise dans le seul but qui guide son existence : d’abord venger puis retrouver son Geoffrey.

 

Son obstination à rebondir frôle le pur arrivisme. L’argent, les titres, le pouvoir : Angélique donne dans le bling-bling.

 

Elle n’est pas étouffée par son instinct de mère puisqu’elle délaisse ses enfants pour courir les mers du monde à la poursuite d’un mari ressuscité.

 

C’est une aguicheuse qui a bien du mal à éteindre les feux qu’elle allume un peu partout et dans tous les milieux.

 

Elle a une façon de crier « Geoffrey » qui vrille les oreilles et le cerveau.

En synthèse une analyse psycho-prisu :

Angélique c’est l’aventurière fatale, une intrépide machiavélique qui ne suit que ses propres règles. Elle ne cesse de lancer des défis aux hommes qu’elle croise : une manière de se venger d’eux, de les soumettre ou d’éprouver leur force ? Angélique joue avec ses armes et attaque sur le point faible de ces messieurs. Monsieur Cyrulnik pourrait la citer en exemple pour son extraordinaire capacité de résilience. Cependant, je me dois d’émettre des réserves sur son sentiment de compassion. Elle épargne un homme qui voulait la violer et la tuer et bat à mort, à l’aide d’une chemise de nuit empoisonnée, une pauvre servante qui ne faisait qu’obéir aux ordres. Confondant, non ?

Vous êtes un homme et vous préférez Angélique

Vous êtes un chasseur. Vous considérez les femmes comme des proies et celles qui ont le plus de prix à vos yeux sont celles que tous convoitent mais que vous serez le seul à accrocher au dessus de la cheminée ou plutôt à coucher devant. Vous aimez jouer avec le feu, le danger vous attire (les amants d’Angélique en général finissent mal). Des tendances suicidaires ou le besoin exacerbé de vous sentir vivant ? Gardez ceci en mémoire : aimer n’est pas posséder. Si le démon de la possession vous saisit à ce point, offrez-vous une Ferrari : vous ferez autant de jaloux, sinon plus, qu’en vous exhibant avec une panthère. La psychologie masculine est parfois si lisible…

Vous êtes une femme et vous aimeriez être Angélique

Les devoirs, les règles vous ennuient. Vous voulez tout et tout de suite et surtout ce qui semble inaccessible au commun des mortels. Vous prenez, vous jetez, vous exigez. Un soupçon de modération et d’humilité contribuerait à vous rendre plus facile à vivre. Votre communication est pour le moins obscure : vous dites non quand vous pensez oui, certains de vos oui ressemblent à des non, quant à vos peut-être, ils font des allers-retours étourdissants entre des « oui » alanguis et des « non » offensés. Bravo pour votre combattivité, vous êtes une pionnière ! Je me dois cependant de mettre en lumière un pan inconscient de votre personnalité. Cette façon que vous avez de vous jeter dans la gueule du loup pourrait dénoter un fantasme de viol ou alors une libido qui a besoin du frisson de la domination pour s’enflammer. Enfin, dans l’ordre des priorités, il me semble plus sain d’aller d’abord chercher ses enfants avant de partir à la recherche d’un mari qui vous fuit.

Pour tous ceux et toutes celles qui n’auraient pas encore fait leur choix, qu’ils se rassurent. Nul doute qu’avec la créativité qui caractérise les programmateurs de nos chaînes, vous aurez droit à l’intégrale des Sissi et des Angélique l’année prochaine. Frantz sera encore un peu plus cerné en raison des nombreuses rediffusions qu’il subit. Quant à Geoffrey, il sera obligé de se faire poser des prothèses Audika à force de subir les « Geoffrey » suraigus d’Angélique.

Bien à vous et bon capu d’annu a tutti !

* Retrouver Arlette Shleifer dans Trace, Figure, Passage ,  Michel Moretti dans Mal Chronique, Elèna Piacentini dans Elénarration, Thierry Venturini dans L'effet Venturini et Denis Blémont-Cerli dans Homo machinus sempre emmerdae

Commentaires

Eléna

Jean-Paul, je constate avec plaisir que tu es dans une forme olympique en ce début d'année ! Tout comme Michel et Denis d'ailleurs, sans oublier notre cher Hugo qui fait plier la logique binaire pour accueillir nos imaginaires.

Pace è Salute è tanti basgi à tutti !

Jean-Paul

Le « grand Webmaster » devant l’Eternel est toujours prompt à tester la capacité de résilience des chroniqueurs de Corsicapolar…

Voilà t’y pas qu’il jette un pavé dans la « mare marrante» d’Elena pour créer une tempête d’histoires d’O. Il verrait bien le Rescator asexué en Marquis des Anges balafrés alors que, hélas, Angélique préfèrerait Sisssi sujette à l’onanisme. Et Franz ? Il en ferait peut-être un hermaphrodite narcissique…

Bon, c’est vrai qu’Elena n’est pas sortie du vase vénitien en respectant les genres. Après tout si le grand Webmaster veut donner du son pour nous faire braire, préfère le Rescator et aurait aimé être Sissi, cela le regarde. Toutefois,

L’Autrichien ne fera pas l’autruche après cette « viSissitude ». Ne nous étonnons pas si, dans ces conditions, l’œdipien mais résiliant Franz se console avec Angélique qui, de marquise, deviendrait impératrice.

Tu as raison Elena : comment voulez-vous dresser de tels profils psychologiques sans prime de fin « d’ânée »? C’est le pont aux ânes que te propose Ugo. Bravo pour ta capacité de résilience : une main de fer dans un gant de velours.

Pace é salute a te!

Eléna Piacentini

Tu es parfaitement dans le vrai grand webmaster !
MAIS
Certains profils croisés exigent des compétences psychiatriques que je ne possède pas...
(Mais si tu veux des adresses, nous pouvons en parler, Mmm, vous aimeriez être Sissi, et ?, Oui ? Mmm, mais encore...Développez...)
ET PUIS je n'ai pas reçu de prime de fin d'année, alors, c'est le Profil Minimum

BISES

Ugo

Belle étude de profils, mais limitative tout de même.
Trop d'oublis.
Vous êtes une femme et vous préférez Angelique et/ou Sissi
Vous êtes un homme est vous aimeriez être Sissi et/ou Angelique
Vous êtes une femme est vous aimeriez être Frantz et/ou Geoffrey
Vous êtes un homme et vous préférez Frantz et/ou Geoffrey
Faut pas fermer les pistes avant la fin de l'enquête !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)