« A Marana par Thierry Venturini | Accueil | Petis métiers de Shangaï par Arlette Shleifer »

Commentaires

J.Paul Bylyby

Question à l'arrière petit frère du grand-oncle de l'ami de Sherlock Holmes:

Lorsqu'il y a une triple buse en couple avec un agent double, combien d'éléments compte le couple?

Pandolfi vs Bylyby

Le camarade Bylyby (c'est etonnant comme un tel pseudo fait penser au nom d'une vieille taupe soviétique !) veut avoir raison et s'entête pour avoir le dernier mot dans la guerre froide qu'il a déclenché en affirmant que l'on apparaît toujours plus intelligent à côté d'un con...Il a raison de souligner le rôle de faire valoir du docteur Watson. Mais il me semble évident que l'invention de Conan Doyle est bien plus subtile que cela. Bylyby lit trop vite ou dégaine ses arguments avant d'entendre ceux qu'on lui oppose: la lutte entre le bien et le mal (qui n'est pas aussi manichéenne chez Doyle), la lutte entre Holmes et Moriarty est bien un affrontement de couples: Holmes-Watson vs Moriarty-Moran. Et c'est bien cette lutte (d'un couple contre l'autre) qui est le moteur de l'histoire comme la lutte (des classes) est dans la pensée marxienne le moteur de l'Histoire. Même la pire buse des services secrets soviétiques peut comprendre cela.
Dernière précision utile pour les fiches d'Edwige: l'auteur des carnets n'est pas mon arrière grand père, mais mon arrière grand oncle.

J.Paul Bylyby

Le marxisme est compris et pratiqué de façon différente par Allende, Castro, Mao, Tito, Brejnev, Staline, Kim Dae-jung,…
La pensée de Marx, c'est une chose qu'il appartient à la philosophie d'étudier et d'établir ; mais il appartient à l'histoire et à la sociologie de nous dire comment un Chinois de 2008 comprend un Allemand de 1850, comment il le traduit en pratique et pourquoi.
La lecture de l’œuvre de Conan Doyle, comme d’autres, est pratiquée et traduite de façon différente par chaque lecteur. Alors, puisque l’arrière petit-fils de l’ingénieur Ugo Pandolfi trouve plus intelligent que le docteur Watson ne soit pas un sot, cela vaut bien une petite histoire entre nous…

Sherlock Holmes et le Dr Watson sont au camping.
Apres un bon repas et une bouteille de vin, ils regagnent leur sac de couchage dans leur tente et s'endorment.
Quelques heures plus tard, Holmes se réveille et aussitôt secoue son compagnon :
- Watson, regardez le ciel et dites-moi ce que vous voyez.
- Je vois des millions et des millions d'étoiles.
- Qu'est-ce que cela vous évoque ?
- Astronomiquement, répond Watson, cela me dit qu'il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes; Astrologiquement, j'observe que Saturne est en Lion. Calendairement, j'en déduis qu'il est environ 3 h 15. Théologiquement, je vois que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants.
- Watson, Météorologiquement, je pense que nous aurons une belle journée demain. Et vous, Holmes ?
Sherlock Holmes reste silencieux une minute puis déclare : vous êtes un âne ! On nous a fauché la tente.

Après cette histoire, si Sherlock se permettait de traiter le Docteur Watson d’âne, je me sens moins sot d’avoir dit que l’on se sent plus intelligent à côté d’un con.

J.Paul Bylyby

C'est vrai que Sherlock est moins humain que le Docteur Watson mais est-ce que , pour être nous-mêmes, il ne peut être sot? La sottise est humaine et c'est la perspicacité de Sherlock qui l'est moins. Il n'en reste pas moins que le Docteur Watson, tout en incarnant les balbutiements de l'enquête, met en valeur cette perspicacité de Sherlock... En ce sens, il lui sert un peu de faire-valoir. Il n'y a là aucune lutte du couple mais, à mon humble avis non holmésien, complémentarité.
Là où il y a lutte, c'est entre Moriarty et Sherlock Holmes. Il ne s'agit pourtant pas d'une lutte des classes mais davantage de celle plus manichéenne entre le mal et le bien.
Ceci dit, d'accord pour dire que le Docteur Watson n'est pas un con, et je ne voulais donner qu'un sens général à ma phrase écrite à ce sujet.

Ugo Pandolfi

Je n'ose pas imaginer les délires de mon arrière grand oncle si en 1893 les weblogs avaient existé. Cela dit, l'invention de Doyle du couple Holmes-Watson est une idée littéraire de génie. On peut rêver d'être Sherlock Holmes mais il est plus humain de pouvoir s'identifier à Watson. Et ça marche. Watson n'est pas sot,il est nous même.C'est bien plus intelligent.Et le plus rassurant dans l'histoire, c'est que Watson tel qu'il est a l'assurance d'avoir un ami fidèle, même si celui ci le maltraite parfois.Et le couple amis positif est d'autant plus fort et efficace qu'il doit faire face sans arrêt au couple ennemi négatif : Holmes-Moriarty. Comme dans le bon vieux schéma marxiste, c'est bien la lutte des couples qui est le moteur de l'histoire.

J.Paul Bylyby

Les erreurs et le doute font avancer les enquêtes.

En littérature policière, Conan Doyle l’avait compris en créant le personnage du Docteur Watson dont le manque de perspicacité et les erreurs servent à Sherlock Holmes.

On apparaît toujours plus intelligent à côté d'un con...

Elémentaire ma chère Yreyne Adleyr dont le pseudo avec des "Y" donne une piste à exploiter dans l'identification de l'auteure du commentaire qui, sans aucun doute, a lu la Vendetta de Sherlok Holmes.


Yreyne Adleyr

Selon Watson, Holmes mesurait 6 pieds mais sa minceur le faisait paraître plus grand encore.
Mais il est vrai que les carnets de l'ingénieur Pandolfi ont montré que le témoignage du bon Dr Watson était parfois peu fiable.
Ce passage relatif au dolmen de Cauria en est un exemple de plus.

Jean-Paul

Actualité holmésienne:

Film sherlokholmesque en tournage… tite « Sherlock Holmes ».

Très logiquement, le tournage de Sherlock Holmes, adapté de l'oeuvre « so british » d'Arthur Conan Doyle, se déroule à Londres, en Angleterre.
Les premiers tours de manivelle ont été donnés le 6 octobre dernier sous la direction de Guy Ritchie, avec Robert Downey Jr. dans le rôle du célèbre détective et Jude Law dans celui de son assistant Watson.

Fiche:
Réalisation : Guy Ritchie Auteurs & scénaristes : Lionel Wigram, Arthur Conan Doyle, Mike Johnson, Simon Kinberg et Anthony Peckham ... 6 auteurs et scénaristes au total avec : Robert Downey Jr. (Sherlock Holmes), Jude Law (Docteur John Watson), Rachel McAdams (Irene Alder), Mark Strong (Lord Blackwood), Kelly Reilly (Mary) et William Hope (John Standish)

Vidéo:

Interview d'acteur à l’adresse :
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18838073&cfilm=127179.html

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Fil des documents Criminocorpus

Basta ! Média indépendant

Quelques nuances de noir, le blog de Yann Plougastel

Pericoloso sporgersi, le blog d'Alain Verdi

Actu Du Noir par Jean-Marc Laherrère

Sang froid-Sans encre, le 15cpp

POLICEtcetera, le blog de Georges Moréas

Criminocorpus

Cronaca-Nera

Ugo Pandolfi dans la collection Nera

  • Un polar maîtrisé et passionnant. Un roman de qualité. (Françoise Ducret Libraire) Foisonnant et inattendu (Véronique Emmanuelli Corse-Matin)

PolarMania, le blog de Hervé Sard

Tueurs en série.org

Les mafias, le blog de Fabrice Rizzoli

Cent "incontournables": la liste de Michèle Witta

La radio des auteurs

  • Ecouter-Voir

Statistiques

Au sommet du panthéon holmésien (VSD)

Licence Creative Commons
corsicapolar.eu de Ugo Pandolfi et JandJ&Co est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.corsicapolar.eu/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://scripteur.typepad.com/scriptor/.