« Des auteurs de BD s’unissent pour le Noël de la Croix-Rouge | Accueil | OVNI par Thierry Venturini »

Commentaires

Eléna Piacentini

Une dernière illusion qui s'effrite. Ce sont les mieux adaptés d'entre nous qui disparaissent. Darwin en mange son chapeau. Les super prédateurs des temps modernes font passer les TRex pour de gentils toutous.Cela m'a laissée songeuse lorsque j'ai lu que les inuits disposaient de centaines de mots pour décrire les divers états, couleurs, textures de la neige. Tout comme certains peuples de l'amazonie peuvent distinguer plus d'un millier de nuances de vert. Tes interventions m'enchantent toujours par leur sagesse.
AMIZIA

Jean-Paul

Comment appelez-vous les peuplades du Grand-Nord vivant dans des igloos? Probablement des Esquimaux (ou Eskimos… Oui, Eléna ! Maître Cappello accepte les deux orthographes).
En tout cas, c'est ainsi qu'on a coutume de les désigner. Le terme esquimau signifie "mangeur de poisson cru"… celui d’Inuit signifiant "être humain" est donc préférable.

Ce peuple de 45.000 personnes vit en Alaska et au Groenland, sur une superficie cinq fois plus grande que la France, avec quatre zones distinctes.

Jusqu'en 1955, les Inuits étaient nomades, ils façonnaient eux-mêmes leurs outils, chassaient pour survivre et travaillaient les peaux des animaux tués lors de la chasse. Le rapport avec la nature est d'ailleurs primordial dans leur vie quotidienne. Une vie qui est aujourd'hui chamboulée par tous les changements climatiques qui les obligent à aller chercher de la nourriture sur d'autres terres et à faire du commerce avec les pays voisins. Une température qui descend à moins 40 degrés et qui est de moins en moins supportée par la population. Dans quinze ans, les Inuit ne seront plus ce qu'ils ont toujours été, les générations se succèdent encore mais les valeurs se perdent. Ce n’est pas facile de concilier le chamanisme avec le christianisme récent, la chasse et la pêche avec l’école, l’Internet avec le développement minier...

Les Inuits ont une tradition orale d’épanouissement individuel mais aussi de soumission à l’intérêt collectif.

Il existe de nombreux ouvrages sur les Inuits dont "Etre et renaître inuit, homme, femme ou chamane" de Bernard Saladin s’Anglure (préface de Lévi-Strauss) paru en 2006 chez Gallimard.

J'espère qu'il n'était pas "inuitile" d'apporter quelques éléments pour ceux qui n'ont pas porté l'intérêt mérité à l'article d'UGO.
Ce n"est pas le cas de l'assidue Eléna... à qui je dédie cette devise:

Capello veni, vidi et Capello vici!...

Eléna Piacentini

Je viens de lire le dossier passionnant concocté par Hugo.
Je retiens que les vickings ont préféré mourir plutôt que de vivre comme des inuits. Les inuits seraient-ils encore vivants s'ils avaient décidé de vivre comme des Danois ?
Je note également que le Groenland ne possède pas de pétrole, ni de diamant. Ses paysages possèdent une splendeur dont une partie doit échapper à ceux qui ne voient qu'avec les yeux et qui, de surcroit, n'autorisent pas, ou si peu que pas,le port du bikini. Dur d'avoir l'air sexy et people dans une combi en peau de phoque ! Surtout que les paparazzi ne se déplacent qu'à Megève.
Bref, les "gens" sont heureux dans leur île car ils sont atteints du syndrome PPDA2.
ni Plage, ni Pétrole, ni Diamant : Adieu et bonne Autonomie !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Fil des documents Criminocorpus

Basta ! Média indépendant

Pericoloso sporgersi, le blog d'Alain Verdi

Actu Du Noir par Jean-Marc Laherrère

Sang froid-Sans encre, le 15cpp

Criminocorpus

Cronaca-Nera

Ugo Pandolfi dans la collection Nera

  • Un polar maîtrisé et passionnant. Un roman de qualité. (Françoise Ducret Libraire) Foisonnant et inattendu (Véronique Emmanuelli Corse-Matin)

PolarMania, le blog de Hervé Sard

Les mafias, le blog de Fabrice Rizzoli

Cent "incontournables": la liste de Michèle Witta

La radio des auteurs

  • Ecouter-Voir

Statistiques

Au sommet du panthéon holmésien (VSD)

Licence Creative Commons
corsicapolar.eu de Ugo Pandolfi et JandJ&Co est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.corsicapolar.eu/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://scripteur.typepad.com/scriptor/.
Blog powered by Typepad
Membre depuis 11/2004