Previous month:
septembre 2008
Next month:
novembre 2008

octobre 2008

Christian Oster quitte les autoroutes pour les virages du Cap corse

Dr_editions_de_minuitAuteur de romans policiers et de trés nombreux livres pour enfants, Christian Oster publie son treizième roman aux éditions de Minuit. Ces Trois hommes seuls   sont fidèles à leur auteur: ils déambulent, oisifs et abandonnés. Mais ils ne sont pas seuls dans le huis clos de leur véhicule: la chaise qu'ils livrent à Marie, en Corse, les accompagne. Lire les premières pages sur le site des éditions de Minuit.


Seniors flingueurs: un flic et un juge en retraite active

Le_jeu_du_lezard_dr_max_obione Max Obione réactive, en Corse, les deux héros de Les Vieilles décences. Ceux-ci nettoient toujours à la manière forte. Ils lessivent. Cette  enquête de Le Mat et Raja contient aussi en postface une sorte de journal intime où le jeu du lézard émerge des  souvenirs d'enfance:  des extraits d’une bande audio enregistrée par le commissaire Toussaint  Rescamone.

Maxobione4emecalmar_2 A découvrir ou à redécouvrir avec l'ensemble des 20 auteurs rassemblés dans la coopérative d'édition Krakoen que dirige, avec un franc succés, Max Obione depuis 2006. Krakoen est distribué par Calibre. Normal !


Disparition de Tony Hillerman

Thcompanionhbcovbig_dr_peter_thorp Un homme est tombé titre Radio-Canada.Tony Hillerman, l'un des maîtres incontestés du polar américain et père des policiers navajos Joe Leaphorn et Jim Chee, est mort dimanche 26 octobre dans un hôpital d'Albuquerque (Nouveau-Mexique) d'une défaillance pulmonaire. Il était âgé de 83 ans. Le Simenon indien est mort  titre, en France, le site littéraire du NouvelObs.com qui rappelle que Tony Hillerman s'était vu refusé l'un de ses premiers romans parce qu'il parlait des Amérindiens. Publiés en France, chez Rivages/Thriller et Rivages/Noir, tous les livres d'Hillerman sont pourvus d'un lexique. Voir également le dossier de Pol'Art Noir sur l'auteur de Là où dansent les morts.


Mon patron est un salaud comme les autres par Denis Blémont-Cerli

Dbc_dessin_mix_mix_deux J’y songeais l’autre jour en recevant mon salaire de chroniqueur à Corsicapolar : c’est ahurissant comme les gens peuvent être méchants et donner d’eux une image complètement fausse... Ne trépignez pas ainsi, je vais vous raconter ça illico dans le détail.

Lire la suite "Mon patron est un salaud comme les autres par Denis Blémont-Cerli" »


Foule Sentimentale…par Eléna Piacentini

Chevre Si je n’ai pas suivi « l’incident des sifflements » (la langue de bois est très facilement assimilable), j’ai suivi vos échanges avec plaisir et intérêt.

Des images ont ressurgi de ma mémoire. Pas celles de la coupe du monde, non, mais celles tristement célèbres du stade du Heysel.

Ce que je vois dans ces tribunes, moi, c’est une foule.

Lire la suite "Foule Sentimentale…par Eléna Piacentini" »


A partir d'aujourd'hui... rien n'est comme hier ! par Michel Moretti

Michel_moretti_by_photomaton_2 Les caisses sont vides, sauf 365 milliards d'euros pour les banques, dont 10,5 milliards illico, 175 milliards d'euros pour les entreprises, 5 milliards d'euros pour les collectivités locales.... Vertige ?  Ouais, mais y a les vrais milliards et les autres...

Lire la suite "A partir d'aujourd'hui... rien n'est comme hier ! par Michel Moretti" »