Les goulags mous de Jacques Mondoloni
Croix par Thierry Venturini

Francis Zamponi livre son avis

Oeil_prince Un éclairage sur Edvige et un coup de projecteur sur un confrère insulaire qui traite de délateur un journaliste enquêtant sur le PADDUC: Francis Zamponi dit ce qu'il pense sur son site. L'auteur de Vendetta Corsa, de Mon Colonel et de Le Boucher de Guelma   est également l'auteur d'un livre "virtuel", L'oeil du Prince, téléchargeable sur le site des éditions Atelier de presse.

Commentaires

unufrànoï

Nous avons relevé un échange entre deux Internautes sur le sujet brûlant du Padduc pour montrer que, sur l’Internet, si l’on peut user de la maccagne et de la satire, des gens arrivent aussi à converser sans tomber dans des formules méprisantes, voire menaçantes… un exemple pour certains élus et journalistes !

L’échange courtois sur le Padduc entre deux Internautes du forum de la Maison de la Corse

1er Internaute :

Savez-vous pourquoi nos dirigeants, à tous les niveaux, font à peu près ce qu'ils veulent ? Parce que nous vivons malheureusement dans l'individualisme le plus total et le chacun pour soi le plus absolu. Beaucoup n'ont pas encore compris qu'il faut s'unir pour réussir, qu'il faut lutter pout y arriver. Mais chacun reste tranquillement chez soi en espérant que ça ne lui tombera pas dessus... Il y a environ 6000 signatures sur la pétition contre le PADDUC, c'est simplement ridicule, à croire que ça n'intéresse personne. Combien de millions sommes nous à être concernés de près ou de loin ? Demain il sera trop tard, quand nous irons simplement à la plage et que l'on devra faire un grand détour pour y accéder... celles que l'on voudra bien nous laisser... Alors... nous gémirons... trop tard !!! Que c'est fatiguant d'essayer de réveiller les consciences !!!


2ème Internaute :

Restons calmes s'il vous plaît et évitons tout jugement péremptoire envers tous ceux et celles qui ne pensent pas comme nous , à propos des intérêts de la Corse dès lors qu'on ne fait pas la même analyse de la situation ou qu'on n'a pas la même échelle de valeur en termes de priorités dans nos engagements. Tous ceux qui ne partagent pas votre opinion , ni vos angoisses, ne sont pas forcément des individualistes indécrottables ni des égoïstes paresseux préoccupés avant tout par leur tranquillité, ni même des corses ou amis de la Corse dont la conscience somnolente ou assoupie les empêche d'exprimer comme il convient leur attachement à leur île et leur amour de la Corse. Votre appel a été entendu, vous avez bien fait de le faire , mais laissez chacun se prononcer. Beaucoup d'entre nous sont peut-être agacés par cette forme d'action , répétée à l'excès et tout azimut , si facile à mettre en œuvre et à signer, qu'est la "pétition" . Cela m'arrive aussi. S'agit-il chaque fois d'une lâcheté ou d'un manque de sens civique? Il est vrai aussi que la diversité, lorsqu'elle conduit à un manque d'unité peut bien sûr entraver et rendre moins efficace toute action d'opposition à un projet , mais c'est aussi une valeur qu'il faut, à mon avis, savoir respecter et exploiter , dans le sens de l'intérêt général. J'ai reçu aujourd'hui l'hebdomadaire "Le journal de la Corse" (semaine du 3 au 9 octobre 2008 ); il contient une interview de Dominique Bucchini à propos du PADDUC. Ce dernier affirme clairement qu'il ne se joindra pas à la "coalition" qui s'y oppose mais qu'il souhaite l'amender largement. Personnellement je ne connais pas "à fond " ce dossier et je pense comme vous qu'il faut tout faire pour protéger le littoral, mais pas n'importe quoi. Je pense aussi qu'il ne viendrait à l'idée de personne de dire que Dominique Bucchini, n'a pas assez de conscience politique ni qu'il se soucie surtout de son bien-être personnel!
Et pourtant je ne suis nullement communiste ( ni nationaliste d'ailleurs! ), je suis même plutôt opposé aux projets défendus par ce parti dans le passé, même si je ne doute toujours pas de la générosité, du courage et de l'honnêteté de beaucoup de ses militants, dont certains ont été et resteront mes amis. Je ne demande pas aux lecteurs de cette liste de diffusion de penser comme moi . Je les respecte même s'il m'arrive de combattre certaines de leurs idées.
Je crois aussi , même si ce qui précède peut laisser penser le contraire, que cette messagerie ne doit pas être un lieu où l'on se défoule, où l'on s'invective, sous prétexte qu'on n'est pas du même avis. La Corse , comme les corses, dans ces cas n'ont rien à y gagner.
J'ai tout de même jugé utile d'exprimer ici mon point de vue, de cette manière, pour éviter toute polémique inutile, et parfois fratricide. Les mots, cela fait parfois très mal.
Amicalement et sans rancune


1er Internaute :

Merci tout d'abord de votre réaction. Loin de moi l'idée de sous estimer ou de blesser qui que ce soit, mais je l'avoue, je suis, verbalement, parfois un peu excessif. Et une bonne réponse bien sentie ne me dérange pas mais me permets de "calmer" mes ardeurs. Mon "souci" et mon "excitation" viennent du fait que les réactions, à mon gout, sont trop lentes. Alors que nos politiques sont eux, très réactifs dès qu'ils y ont un intérêt. Bien entendu, je ne généralise pas... il y a des bons et des mauvais dans tous les camps. Il va de soi que chacun est libre de penser ce qu'il veut et d'avoir les idées qui lui conviennent. Sans rancune également, d'ailleurs.. . je n'y songeait même pas. A bientôt peut-être pour une rencontre fructueuse

--------------------------------
Commentaire:

Bravo à des gens qui mettent de la courtoisie dans leurs échanges!
Les Corses savent discuter avec sagesse. On ne le dit pas assez...

Finalement, le problème en Corse ne serait-il pas lié à quelques affairistes qui profiteraient des querelles de clochers et d'une omerta sélective qui touche aussi la presse.

Le problème du Padduc ne serait-il pas dû à ces mêmes affairistes qui ont pris l'habitude d'agir envers et contre tous!

Alors le seul moyen de préserver les intérêts de "tous" les Corses et de la Corse est de discuter pour s'informer au delà de ce que raconte la Presse... et de faire entendre sa voix ( sans délation ) contre tout projet d'élus qui n'agiraient pas pour le bien de tous ses compatriotes.

Le Padduc est apparu comme un projet nébuleux et imprécis pouvant déboucher sur des outrances... Il fait l'objet d'une concertation sans effet. Ceux qui l'ont présenté sont directement mis en cause par le journal Amnistia sans véritable démenti.

Il est donc naturel de s'y opposer...

Chaque Corse est en droit d'attendre tous les éclaircissements et devrait être appelé à se prononcer... C'est cela la démocratie. Ce n'est pas l'abus d'un mandat électoral et l'omerta!...

Le plus objectif serait que chacun reçoive un exemplaire du projet et qu'il puisse être étudié puis concrètement commenté...

Il s'agit d'un projet qui engage l'avenir de la Corse et il ne faudrait pas qu'il soit simplement un plan d'enrichissement de quelques uns...


Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)