Dans quel monde vuit-on ? par Denis Blémont-Cerli
Boire les nuages dans une tasse de porcelaine

Du temps de Sherlock Holmes par Ugo Pandolfi

Lingnieur_pandolfi_compagnon_de_mau Bruno et Vittoria Bonis travaillent à la traduction italienne de La Vendetta de Sherlock Holmes. A leur rythme, en prenant soin à chaque nouveau chapitre  de me soumettre leur traduction. Je redécouvre ainsi, avec curiosité, le texte des carnets de mon arrière grand oncle, l'ami de Maupassant et le guide de Sherlock Holmes. Et voilà ce qu'il y avait au courriel ce matin en piéce jointe:
-
 Ma questi briganti comperano così tanto? Domandai io senza capire.
- 
Non è che comperino tanto, signore - rispose O’Near- soprattutto obbligano a vendere. I Moriartini sono diventati maestri nell’arte di trarre profitto del frazionamento delle proprietà in minuscole parcelle.

Nel distretto di San Martino, in qualche anno sono divenuti proprietari di 22611 lotti che condividevano una proprietà di meno di 3000 ettari. Sotto dei prestanome e con gli stessi metodi ora possiedono 4 ettari in più a Sisco, nella zona di cap Corse, che erano stati suddivisi in 114 parcelle. E tutto questo fa pensare, signori, che i loro appetiti non si limitino alle piccole proprietà. I Moriartini si interessano pure alla nobiltà ed ai borghesi di Bastia o di Ajaccio che possiedono delle grandi proprietà. Nella zona di Sartene i Moriarty mettono gli occhi sui 1500 ettari di Rocca Serra. Si interessano pure alle migliori terre costiere dei principali di Serra di Scopamene e di Sorbolano.  I Moriartini fanno man bassa nell’isola!
-E’ mostruoso- dissi stupefatto. Come è possibile?

No comment !

Commentaires

Chèreloque

Est-ce qu'il y aurait encore des descendants de Moriartini en Corse? Que fait la police?

Ci-dessous un message subliminal:
Ici radio Londres, les Corses parlent aux Corses...
"Les loc' vont devenir de plus en plus chères "at homes"!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)