Lettre ouverte aux quelques rescapés de 2012 par Denis Blémont Cerli
Noirs de Corse: en avant première à Porto Vecchio

Vache de méthane par Michel Moretti *

Mal_chronique_par_michel_moretti C'était un matin comme le dernier d'un printemps pourri. Il faisait soudain chaud comme par conformisme météorologique. J'avais passé une nuit relativement tranquille malgré l'apparition aux info du soir du 1er Ministre irlandais au sommet de Bruxelles. L'horreur ! Je comprends que les Irlandais aient voté NO, moi-même j'ai arrêté immédiatement la Guiness ! Quand on voit les dégâts...
Remarque l'abstinence c'est pas mieux, Zebulon était dans un état ... Il s'est fait salement engueler par fraulein Angela  furax dans son ensemble-sac de chez Kart Hofel. Ca sentait le sommet vachement bien préparé avec une méchante coordination franco-allemande. D'ailleurs tout ce qu'a dit notre président se résume dans ce style inimitable : "Avec l'Irlande on a un problème, avec un deuxième et un troisième problème, y a un problème !". Berlusconi replié dans son coin recollait sa moumoute, il s'était gouré de cirage. Gordon Brown ne pouvait s'arracher aux caméras, couwcouw... Enfin le Sommet s'est mis d'accord sur le fait qu'il valait mieux attendre des jours meilleurs. Ca fait mal de voir l'Europe se barrer en couilles.
Pardon, faut pas négliger le vote du parlement européen, droite majoritaire, 18 mois de rétention préalable à l'expulsion des immigrés. Le progrès fait rage. Vive la droite !
Donc c'était le matin, tous les possibles restaient possibles. Quand j'apprends qu'on a expulsé 80% de sans papiers en plus, même à la radio on voyait la sueur perler sur le crâne d'Hortefeux, fait chaud en Afrique ... Sacré boulot !
J'apprends aussi qu'en 2007 mon pouvoir d'achat avait considérablement augmenté (+3.7%) - heureusement que j'écoute la radio - et qu'en 2008 ça allait un peu baisser (-0.8%), j'ai été rassuré parceque j'avais l'impression qu'on me piquait déjà salement mes sous. Lagarde a dit que les chiffres étaient pas fiables... c'est sûr ! Ca va faire mal l'économie qui se barre en couilles. Vive le populisme !
Et enfin la nouvelle qui change ta vie, qui bouleverse ta vision du monde, négligée par le Grenelle, les vaches pètent et rotent plus que les avions, 3% de la pollution mondiale !!! La vache rumine et dégage des nuages de méthane ! Il suffit de le récupérer. Attendez-vous à voir sous les éoliennes la vache avec sa bouteille de gaz. Autre application, tu mets un bouchon, la vache se gonfle et s'envole... en plus ça ressemble à un 1er Ministre irlandais !
"On vit une époque moderne".

* Retrouver Michel Moretti dans Mal Chronique 

Commentaires

Schöne Connerie

Lucidité, légéreté, cohérence ? Shaw es-tu ?Cheers

L'ire gaélique

L’ire des Irlandais contre l’Europe ! L’ire corse de Michel Moretti contre les expulsions au nom d’un humanisme à quota variable… Devra-t-on choisir entre les vaches et la couche d’Ozone ?
Osons ! Osons ! Osons ! … Telle est la devise du Zébulon.
Tournicoti ! Tournicoton !… la tête me tourne.
Au pays du fromage, avec toutes ces couilles dedans, il y a de quoi craindre l’irréparable, l’irrémédiable européen: l’intromission financière avec impossibilité de faire rétro-mission sociale.
Un bon coup de gueule fait du bien mais doit-on, pour autant, renoncer à la Guiness parce que le 1er ministre Irlandais est à mettre en bière ?… Devrait-on être traité comme une limace uniquement parce que l’on aime le houblon ?
En fait, je dis cela mais je ne suis pas buveur de bière. Comme la plupart des gens, je ne peux supporter de m’interdire quelque chose même si, auparavant, je n’en avais nul besoin.
En outre et à première vue, il m’apparaît plus juste d’interdire la cause d’un boycott que de s’obliger à boycotter.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)