Previous month:
avril 2008
Next month:
juin 2008

mai 2008

Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli (épisode 2)

Moulinas_et_les_500_piccule_2Résumé du premier épisode : Le commissaire Mouligas et le capitaine Glandor sont la risée de tout le Ministère de l’Intérieur, en effet, ils sont sans cesse ridiculisés par le cauchemardesque Pandolfi et son gang des « Piccule ». Dans leur affliction, ils sont dérangés par l’arrivée inopinée du brigadier Marc Lévis, tenant un manuscrit dans la main.

Lire la suite "Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli (épisode 2)" »


Le temps de la Vela d'Oro

Imgp0181 En raison de l'engagement de notre webmestre dans les équipages du Club Nautique Bastiais  (CNB) participants à la régate internationale Viareggio-Bastia-Livorno, l'ensemble de la rédaction du blog  corsicapolar.eu prend une allure de croisière du 28 mai au 2 juin. La Vela d'Oro est une régate organisée par le CNB,  le Club Nautico Versilia de Viareggio et le Yacht Club de Livorno. Bon vent à tous...


Classe ! par Michel Moretti *

Small_typogenerator_1211871743 Sean Penn, classe ce Mec ! Classe, le palmarès du Festival ! Le cinéma témoigne. Super beau crachin sur la Croisette. Fiction ?
Fiction autrement réelle que les images des bobinos quotidiens des maîtres en "comm" sur machin chez le pape, chez yoplait, chez mital, chez kadaf, chez la reine, chez le maquis, chez l'anpe, chez les pêcheurs, chez l'hôpital, chez l'angola..., l'indigné, le compassionnel, l'autoritaire, le visionnaire, l'amant, le divorcé, le visiteur, le libérateur, le déconneur, le législateur, le danube de la pensée, le victorieux des pirates, le sauveur de l'Europe et de l'Afghanistan... rien de pire qu'un feuilleton chiant.
Le président chez les prolos, chez le sauvages, chez l'oncle d'amérique, chez les vaches..., sympa, blagueur, proche (ne m'touche pas...), remakes laborieux de de Funès, tournés sans génie, en accéléré, en couleur et pire... avec le son. Charme désuet de la popagande. A quand la moisson sur un tracteur entouré de filles en gerbe? (Sans Eisenstein).
Rien ne vaut un bon polar ! Surtout au cinéma, quand ça copule et collapse, de la fenêtre sur cour au grand sommeiL, j'armuche le tarentino, sauce de niro, revenu au cimino avec un max d'al pacino, arrosé de scorcese, avec un rashomon aux tontons en dessert et un kubrick bien serré, et j't'assure que ça coen dans le kenloach... Clint, vie goes on ! Have you got a light ?
Sean Penn as president ! Schön !
Wo ist Karla ?  Ich bin inquiet, ach so Fourniret ?
Last minute corse scoop : Nick se piccule !

* Retrouver Michel Moretti dans Mal Chronique

Les vignettes illustrant la Mal chronique sont issues du génial TypoGenerator de Katarina Nussbaumer.


Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli

Moulinas_et_les_500_piccule

– Que fait-on pour Pandolfi et le gang des « Piccule » ? demanda le capitaine Glandor à son supérieur, le commissaire Mouligas.

À la seule évocation des mots «  Pandolfi et Piccule », la contrariété s’installa sur le visage ravagé par l’anisette du commissaire Mouligas et dans ses yeux bleus clairs on vit apparaître des dispositions aux cumulo-nimbus à caractère orageux. Embarrassé Mouligas resta silencieux et dubitatif, (ou l’inverse). Depuis trois années il était tourné en ridicule par le rusé Pandolfi et rien n’y faisait, il se retrouvait pareillement que Vil Coyote devant BIP-BIP, c’est à dire toujours en échec.

Lire la suite "Comment le commissaire Mouligas de la BAPF commanda 500 exemplaires de « Noirs de Corse » par Denis Blémont Cerli" »


NDC: adressez vite vos chèques à Handi 20

Michel_jacquet_et_jean_paul_ceccaldIl n'y a pas qu'en Corse que la mobilisation grandit autour de  Noirs de Corse: dans les Bouches du Rhône où nos amis Michel Jacquet et Jean-Paul Ceccaldi ne ménagent pas leurs efforts, ça se bouge dans le milieu des copains du polar. Lionel du restaurant La Locanda 13 Aix-en-Provence, André de Rocca, romancier et journaliste, Géraldinee et Patrice du Bikini café à 13 Marseille, Martine et Christian Debette 13 Bouc-Bel-Air,Féfé de DML Piscine 13 Bouc-Bel-Air, Marie Laure et Christian Grazziani 13 Bouc-bel-Air, Patrick Magro-Péraldi, 1er adjoint à Septèmes-les-Vallons, Ricou du bar des sports 13 Septèmes-les-Vallons, Dani de BBA Auto 13 Bouc-Bel-Air et le romancier  N'Guyen Van Loc, dit le Chinois,13 Marseille  participent à la souscription pour la sortie des Piccule Fictions.
Adressez vite le règlement de vos commandes à l'ordre de Handi 20: Lot. N°2 Suaglione 20230 Santa Lucia di Moriani.


NDC à l'Horizon

Dos14x20pic_2 Handi 20 et Corsicapolar adressent de très gros immenses géants remerciements à toute l'équipe de l'imprimerie Horizon. Photohorizon
Noirs de Corse-Piccule fictions  est actuellement dans le ventre des rotatives de nos amis imprimeurs de la Plaine de Jouques à Gemenos dans les Bouches du Rhône.
Pour fêter l'événement, Denis Blemont Cerli qui assure sur place le suivi de l'impression nous offre une nouvelle désopilante. 

Adressez au plus vite le réglement de vos commandes à l'association Handi 20.
NDC-Piccule fictions, 330 pages,  tiré à 2000 exemplaires, rassemble des nouvelles policières de 28 auteurs préfacées par Patrice Antona. Cet ouvrage événement sera vendu 15 euros  afin de  financer l'achat de fauteuils tout terrain Hippocampe.
Le but est de rendre la mer, les plages et les sentiers de Corse accessibles à tous


Sarcome tu veux...par Michel Moretti **

Small_typogenerator_1211495676 Avant, y avait le droit et puis le devoir. C'était écrit, t'avais le droit, pas le droit, tu devais, t'étais sensé pas ignorer. Tu faisais une licence de droit* qui te donnait le droit de consommer de la loi... C'était organisé ! Y avait les droits de l'homme et du citoyen, même les femmes y avaient droit.
Aujourd'hui, c'est moderne, (c'est automatique, disait ma grand'mère) ! Aujourd'hui, t'as le droit opposable !
C'est pas difficile. Imagine ! T'as pas de logement.. mais t'as le droit opposable au logement ! Tu peux pas faire garder tes gosses, t'as le droit opposable à la garde des mômes !  T'es malade, t'as le droit opposable à la santé ! T'es trois dans ta cellule ! t'as le droit opposable à la cellule single ! T'en as marre de ta nana ! T'as le droit opposable à la meuf !  Et couette terra comme on dit en euskadit....
Ca veut dire couac, comme dit sarko ? Tu portes plainte contre l'Etat ! Qui porte plainte contre toi ! Après, on discute... Et encore fait gaffe, c'est parfois applicable en 2012, quand il y aura plus personne.
Au-Bonheur-Des-Avocats. C'est plus la peine de s'y connaitre en droit  puisqu'y en y a plus !  Rétroactivité de la loi ? What ? C'est juste une question de contrat.
On "tombe"
d'accord ! Le demandeur a intérêt à avoir les couilles blindées et les bourses pleines.
Sida social ! Sarkome de Karposy ! Vigilance, on en connaît que la forme abrégée.

* y avait pas de licence de devoir...

ex : Carla sort le 21 juillet (question : a le droit / doit  ?), ce sera plutôt fulk...

** Retrouver Michel Moretti dans Mal Chronique



Je reste Hi-tech mais je mets des boules Quies par Denis Blémont Cerli

Window_2056 Et voilà.
Je mets des boules Quies.

C'était exactement ce que je n’aurais jamais voulu qu’il m’arrive.
Vous allez me répondre, il y a plus grave dans la vie : la trépanation, le virus Ebola, la dichotomie du moi lacanien. Je sais bien mais je n’arrive pas à m’y faire. Cela dit, j’ai quelques raisons de m’obstruer le conduit auditif. 

Lire la suite "Je reste Hi-tech mais je mets des boules Quies par Denis Blémont Cerli" »