Un peu de poésies, bordel
Mediapart ou la pertinence de l'utopie sur abonnements

Lectures et écritures de dem@in

E_book_sony_prs505 Cybook_bookenE Reader, encre électronique, e-paper, toutes les prospectives du livre convergent: l'avenir du livre comme celui des libraires sera numérique. Les e books d'aujourd'hui  et les livrels accompagnant  les tablettes de lecture qui s'offriront dans les prochains mois au lecteur numérique ne bouleversent pas seulement l'économie de la chaîne des lectures de demain. De nouvelles formes d'écriture sont  aussi à l'œuvre. Bookeen, Irex, Amazon Kindle, Sony PRS 500, pour la première fois, l'ensemble des readers présents sur le marché seront en démonstration lors du prochain salon du livre.

Theiliad Quelques sources en ligne de réflexions utiles s'imposent 507 ans après l'invention du livre transportable: Nouvolivractu du prospectiviste Lorenzo Soccavo, l'espace teXtes de Virginie Clayssen,  Papier électronique et le blog de Bruno Rives, auteur du roman Aldo Manuzio, le blog Aldus 2006 d'Hervé Bienvault, La Feuille animée par Hubert Guillaud ainsi que le blog des éditions Léo Scheer. A lire également  l'entretien avec Alban Cerisier , responsable des développements numériques chez Gallimard, que vient de publier l'Agence régionale pour l'écrit et le livre en Aquitaine.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)