Des bruits circulent concernant la place Foch d'Ajaccio
V’là le bon vent par Michel Moretti *

Le levier afghan par Michel Moretti *

Small_typogenerator_1206979889 Petite leçon de physique historique: le levier afghan. Où comment appliquer une force en pure perte.
Prenez un massif montagneux au cœur de l’Asie centrale. Prenez des tribus alentour qui rêvent de le contrôler depuis toujours. Prenez des peuples proches et lointains qui ont la même obsession. Imaginez un seigneur local contrôlant une vallée. Imaginez un chef de guerre attaquant le précédent. Imaginez le voisin préparant sa prochaine invasion. On fait la queue, kalachnikov à la main… Tant qu’il y aura des hommes, il y aura des Afghans !
Question : comment mettre les Afghans d’accord ? (La question pertinente serait : les Afghans cherchent-ils à être d’accord ?) Néanmoins réfléchissons à cette proposition naïve et intéressée. Une seule solution, efficace : introduire des troupes étrangères. Alors miracle, tous les Afghans se retournent contre le kafir, le mécréant et continuent de se battre entre eux. Le pied, la guerre ajoutée à la guerre.
Le Russe a essayé de raser les montagnes en les bombardant. L’Américain aussi à la recherche de la «
 caverne de Ben Laden » et du mollah Omar (borgne échappé en Vespa). L’Anglais nostalgique qui en avait déjà goûté au XIX° siècle en reprend une goutte. Fort de son expérience du djebel et du gourbi, le Français a entrepris d’apprendre aux moujahidins ravis à se servir d’armes plus sophistiquées et « d’assimiler » l’art subtil de la guerre à l’occidentale. Pendant ce temps madame rêve sous sa burka d‘un monde impensable.
Aveuglé par sa clairvoyance, notre président-en-chef qui a dégusté ses saucisses ketchup avec Bush, a tout compris, plus il y aura de soldats français en Afghanistan plus les Afghans trouveront un sens à leur vie. Et nous on comptera nos morts et nos sous.

NDLR : le levier afghan n’aboie pas.

* Retrouver Michel Moretti dans Mal Chronique

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)