Angèle Paoli et Héléne Sanguinetti
A l'attention de tous les acteurs du projet Handi 20

Beauté fragile des fleurs de cerisier par Michel Moretti *

Small_typogenerator_1205964021 Mai 68. I have a dream.
D’après moi, c’était en 1968, en mai-juin.
Soit 1900 ans après le suicide de Néron (dont la cote de popularité avait fortement baissé). En France, c’était 32 ans après 36.
L’année avait commencé par l’offensive du Têt au Vietnam. Assassinat de Martin Luther King le 4 avril. Les étudiants de Berkeley, de Rome, de Berlin, de Tokyo, de Madrid, d’Amsterdam… manifestaient. A Prague, c’était le Printemps contre l’hiver de Moscou. A Mexico, à la veille de l’ouverture des J.O. le 2 octobre, c’était le massacre de Tlateloloco, plus de 300 morts.

L’étrange secousse quasi mondiale de 1968. (Michel Winock)

 Mouvement du 22 mars : des étudiants qui 1/ protestaient contre la guerre du Vietnam, 2/ en avaient plus que marre de De Gaulle (à moins que ce ne fut l’inverse). Le 4 mai, entrée des CRS dans la cour de la Sorbonne, émeute au Quartier Latin. La nuit du 10-11 mai, barricades du boulevard Saint-Michel et de la rue Gay-Lussac.
Le 13 mai : 10ème anniversaire du coup d’état de De Gaulle. Ouverture des négociations américano-vietnamiennes à Paris. Plus d’un million d’étudiants et de salariés manifestent (« les trottoirs avec nous ! ») contre De Gaulle et l’UDR. Occupation de la Sorbonne et du Quartier Latin, des lycées et des usines. Grève générale. Tout le mode parle, affiche, débat, on ressort les vélos. Il est interdit d’interdire.
Le 27 mai, accords de Grenelle. Le 29 mai, De Gaulle disparaît, il est parti rencontrer le général Massu à Baden-Baden. Le 30 mai, Michel Debré chante la Marseillaise sur les Champs-Élysées, contre-manif.
6 juin : assassinat de Robert Kennedy.
30 juin : victoire UDR aux élections législatives anticipées. Victoire ?
1969 : non au référendum. Démission de De Gaulle.

 Faits divers :


50 ans de destruction du Tibet par la Chine et ça résiste encore. Il est prudent d’appeler le gouvernement chinois « à la retenue »…
Le président aide les handicapés : « je veux que cette politique s’accompagne d’une politique d’accompagnement (sic) »…68 a détruit la culture !
Noël au balcon, Pâques au tison. Le vent du nord glacial souffle, hostile. Le sondage est toujours en baisse.

* Retrouver Michel Moretti dans Mal Chronique

Commentaires

Pétition pour le Tibet

Courriel reçu et transmis:


Chers amis,


> Après des décennies de souffrances, les Tibétains sont descendus dans la rue pour manifester, provoquant ainsi des émeutes. L'attention internationale est actuellement focalisée sur la Chine en raison des futurs Jeux Olympiques. C'est dans ce contexte que le Dalai-Lama, prix Nobel de la Paix, en appelle à la cessation des violences et prône la retenue et le dialogue. Il est urgent que la communauté internationale lui manifeste son soutien massif.


> Le gouvernement chinois a dit que les protestataires qui ne se sont pas encore rendus "seront punis". Ses leaders sont en ce moment même en train de faire un choix crucial entre l'escalade de la brutalité ou le dialogue qui pourrait déterminer le futur du Tibet et de la Chine.


> Nous pouvons influer sur ce choix historique. La Chine tient à sa réputation internationale. Il est nécessaire que le président chinois Hu Jintao entende que le succès du logo "made in China" et aussi les prochains Jeux Olympiques ne sera assuré que s'il fait le bon choix. Mais il faudra une énorme mobilisation internationale pour attirer son attention - et nous en avons besoin dans les 48 heures qui suivent-Le lauréat tibétain du Prix Nobel de la Paix et leader spirituel, le Dalai Lama, a appelé à la retenue et au dialogue: il a besoin d'un soutien international. Cliquez maintenant ci-dessous pour signer cette pétition -et faites passer le message à un maximum de personnes- notre but est d'obtenir 1 million de voix pour le Tibet.

http://www.avaaz.org/fr/tibet_end_the_violence/27.php


> L'économie chinoise est totalement dépendante des exportations 'Made in China' que nous achetons et le gouvernement veut absolument faire des Jeux Olympiques à Pékin cet été une célébration de la nouvelle Chine, respectée comme un pouvoir mondial. La Chine est aussi un pays très divers avec un passé brutal et a des raisons d'être inquiète à propos de sa stabilité. Certains des émeutiers tibétains ont tué des gens innocents. Mais le Président Hu doit reconnaître que le plus grand danger pour la stabilité chinoise et son développement vient des jusqu'au-boutistes qui conseillent l'escalade de la répression et non pas des tibétains qui recherchent le dialogue et la réforme.

> Nous délivrerons notre pétition directement aux officiels chinois à Londres, New York et Pékin mais il nous faut un nombre massif avant de pouvoir donner la pétition. S'il vous plaît, faites suivre cet e-mail à vos contacts avec un message expliquant à vos amis pourquoi c'est important ou utilisez notre outil 'Parlez-en à vos amis' pour écrire à votre carnet d'adresse, qui apparaîtra après votre signature de la pétition.

> Le peuple tibétain a souffert en silence pendant des décades. Il est finalement temps pour eux de parler, nous devons les y aider.

> Avec espoir et respect,

> Ricken, Iain, Graziela, Paul, Galit, Pascal, Milena, Ben et toute l'équipe d'Avaaz.

> Voici quelques liens avec plus d'information sur les protestations tibétaines et la réponse chinoise:


http://www.cyberpresse.ca/article/20080318/CPMONDE/80318018/1014/CPMONDE

http://www.liberation.fr/actualite/monde/316223.FR.php

http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=67306&1736

--------------------------------------------
A PROPOS D'AVAAZ

Avaaz.org est une organisation non gouvernementale indépendante à but non lucratif, qui mène des campagnes mondiales pour faire en sorte que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. (Avaaz signifie "voix" dans de nombreuses langues). Avaaz ne reçoit aucun financement d'aucun gouvernement ou entreprise. L'équipe d'Avaaz est basée à Londres, New-York, Paris, Washington, Genève, et Rio de Janeiro.

Groucho

Jean-Michel Ribes a écrit un texte sur Mai 68 dans l’ouvrage "Le rire de résistance" ( Beaux arts Editions)…
Je prends le temps de le recopier :
« … Nicolas Sarkozy, peu avant que 53 % des Français ne le portent à la tête de l'Etat, le 6 mai 2007, déclara qu'il fallait «liquider l'héritage de Mai 68». Par-delà la brutalité de la formule et la violence des termes -­ qui liquide ? - Les mêmes qui karcherisent ? - le futur président de la République désignait clairement l'origine du mal français : le désordre sociétal né de slogans rêveurs prônant l'interdiction d'interdire, l'imagination au pouvoir et la jouissance sans entraves, slogans dont l'irradiation encore vivace avait entraîné le pays dans un avachissement et un laxisme pseudo-humaniste, emblème d'une gauche obsolète.
Le remède était donc clair, retour à l'ordre, à l'autorité, à l'école de Jules Ferry. La France ne se relèverait pas tant que sa jeunesse elle-même ne se lèverait, comme un seul homme, dès l'entrée du professeur dans la classe. Respect au maître, salut au chef, honneur aux valeurs morales ! Vieille ritournelle réactionnaire dont la musique entraînante et les paroles patriotiques ne font pas longtemps marcher au pas un peuple qui a toujours préféré la danse au défilé.
Soit M. Sarkozy et son gouvernement de «zéro-septards» fustigeant les «soixante-huitards» n'ont pas lu les bons livres, soit ils ont la mémoire courte. Ne leur en déplaise, l'héritage qu'ils veulent éradiquer est celui de Diogène demandant à Alexandre de s'ôter de son soleil, de Rabelais inscrivant au fronton de son abbaye «Fais ce que voudras», de Molière affrontant la statue du commandeur, de Voltaire ridiculisant une justice inique, de Mirabeau, d'Hugo, de Jarry, des dadaïstes, bref de tout ce qui jaillit, invente et imagine, de tout ce qui se rebelle contre l'enfermement des idées, la mise en rang de l'esprit, de tout ce qui permet aux hommes et aux nations de rester libres et vivants.
Qu'on ne s'y trompe pas, ce club de bien-être sécurisé que l'on nous promet en échange, où il est recommandé d'interdire et où il fera bon se lever tôt pour courir en short en chantant un hymne à l'action, ce parc d'attractions libérales où l'on ne pourra rentrer que muni d'un billet identitaire et à la condition de parler français si l'on veut monter sur les manèges du «portefeuille mieux rempli», ce nouveau paradis où les anges ont reçu leur auréole pour avoir trahi amis et parti du diable, ce petit monde des idées prêtes à porter est trop étroit pour la France dont le génie a toujours été de préférer le bordel de la pensée aux raisons closes »

Quelques slogans peu connus de mai 68 :
« L’action ne doit par être une réaction mais une création »
« L’art est mort. Ne consommez pas son cadavre »
« Le bleu restera gris tant qu’il n’aura pas été réinventé »
« Tout est Dada »
« Soyez salés, pas sucrés ! »

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)