Les dessous de l’affaire Colonna par Antoine Albertini et Frédéric Charpier
Capture par Arlette Shleifer (1.8)

Le deuxième souffre par Ugo Pandolfi

Ledeuxiemesouffle Réinvention ou remake ? Quelle que soit l'étiquette qu'on lui collera  le deuxième souffle d'Alain Corneau restera un produit décevant. La raison en est simple.  Revisiter à la  Ridley Scott l'oeuvre écrite de José Giovanni ne consiste pas à repeindre en rouge et vert le décor du roman.  La réinvention du chef d'oeuvre sobre de Jean-Pierre Melville ne pouvait pas plus s'accomoder de lourds gros plans d'impacts de balles. A quoi sert de chauffer les couleurs, de remplacer la sobriété par l'outrance, d'invoquer Scorsese et John Woo ? Si l'on oublie ce que ces deux derniers géants doivent  à Melville, même un trés grand  fan de polar comme Alain Corneau peut décevoir, même sur écran large.

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)