Machines, écriture et terreur
Un nouveau roman de Paul Milleliri

L'écrivaine, le restaurateur et les barbares

Marieferranti_theprinceeofmantuadrMarie Ferranti, écrivain, et Lucien Benvenuti, restaurateur, refusent le racket. Depuis les premiers jours de juillet, le couple prend courageusement  l'opinion publique à témoin. Aprés Corse-Matin, Le Monde, Le Figaro, Libération ont fait entendre leur  salutaire résistance. Que ces choses-là se passent, on le sait, explique Marie Ferranti à la correspondante du Monde . Mais il faut aussi que les gens sachent que beaucoup refusent la loi de ces barbares. Question de morale : l'idée de laisser aliéner sa liberté, ce n'est pas acceptable. Nous avons choisi de parler, parce que tant qu'à faire, autant vendre chèrement sa peau !

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)