Previous month:
janvier 2007
Next month:
mars 2007

février 2007

Rome, Marseille, Paris et chocolat

Bleu_catacombesdrgildapiersanti_edlepass L'auteure de Bleu Catacombes, Gilda Piersanti,  dont Jean-Paul Ceccaldi, au hasard de ses riches promenades, a retrouvé L'Inconnu du Paris-Rome dans la librairie  Ferry Book à Marseille, livre, sur son blog, sa recette du gâteau au chocolat . Gilda Piersanti est nominée dans la sélection de printemps du Prix Polar SNCF 2007 dans la catégorie Polars européens. Les votes sont ouverts jusqu'au 10 mai. Les romans noirs de Gilda Piersanti sont publiés aux éditions Le Passage.


Mises au point (sur les i) du giallo italien

StvalTout ce qui brille n'est pas or et ce n'est  pas parce que c'est sur l'Internet que c'est net ! Heureusement que les limiers de Corsicapolar veillent et dressent leurs rapports. A propos des gialli italo-anglo-saxons,  Elisabeth Milleliri  vient de corriger quelques approximations  trop rapides relevées par le commissaire Difrade dans la revue en ligne Cine-Studies. D'actualité également cette semaine, la vignette ci-contre du graphiste Eric Patris doit être ouverte dans une nouvelle fenêtre (clic droit) afin  d'être appréciée à sa juste mesure, au  format 11,43, par exemple, toujours tendance.


L'Amérique découvre Corsicapolar

Atlanttiquefranchidrggogleanalitic D'accord, il n'y a pas de quoi crier à l'exception culturelle, ni de raison de fouetter  les "chat's" de la toile ! Dans la nuit du 15 au 16 février cependant, Corsicapolar a enregistré le passage de son premier visiteur d'outre-atlantique.C'est l'un des  4300 habitants  du Village de Ardsley situé dans  la Southern Westchester County dans l'Etat de New York. 

Lire la suite "L'Amérique découvre Corsicapolar" »


Le noir italien : ni bûcher ni Nobel

Dizionoir_p Le polar italien n'existe pas écrit Massimo Carloni dans la  nouvelle tribune intitulée Le noir italien: ni bûcher, ni Nobel   que vient de publier la revue Europolar. L'écrivain Massimo Carloni est  aussi un critique télévisé et littéraire, expert en jaunes et noirs, italiens et internationaux. Son article, paru à l’origine dans le DizioNoir de Mauro Smocovich édité en 2006, a été traduit par Kentaro Okuba.


Livraison par courriels

Dailylitdr L'Adversaire secret d'Agatha Christie en 102 jours ou Le Chien des Baskerville de Conan Doyle en 70 jours. C'est possible avec un email quotidien contenant un chapitre de l'oeuvre choisie, envoyé gratuitement dans votre boite à lettres électronique par le nouveau site Dailylit.com. Cet original projet, inspiré du  temps des feuilletons,  n'existe pour l'instant qu'en langue anglaise. The Life of  Samuel Johnson par James Boswell est emailed en 261 jours. L'hagiographie de Pascal Paoli n'est pas encore disponible ! Et si les auteurs de polars corses inventaient la new's letter feuilletonesque ? A méditer...


La promesse Albertini

Cendrarspegre1935drsite_christianvergerfGrand collectionneur de polars concernant la Corse, le journaliste Antoine Albertini vient de prendre un engagement prometteur.  Entre deux enquêtes pour le mensuel Corsica et ses correspondances pour le quotidien Le Monde, notre ami reporteur a en effet décidé  de trouver un peu de temps pour offrir aux visiteurs de Corsicapolar les meilleures couvertures de polars de sa collection. Album, chroniques vidéo ou billet d'humeur ? La forme n'est pas encore décidée. On y travaille. L'essentiel, c'est qu'avec la promesse d'Antoine, le merveilleux site de Christian Vergez aura bientôt son complément insulaire. A suivre...


L'Inspecteur Wata dans l'équipe

Kentaronng_imagesphp_1 Le romancier Okuba Kentaro aime bien le weblog inauguré par Corsicapolar. Le créateur de l'Inspecteur Wata a  décidé de rejoindre dans l'aventure  Jean-Pierre Orsi, Ugo Pandolfi, Jean-Pierre Santini, Marie-Héléne Ferrari, Daniele Piani,  Elisabeth Milleliri, Jean-Paul Ceccaldi et tous les autres auteurs à venir. L'équipe se renforce: aprés les étroits mousquetaires, les sept samouraï sont au programme. En attendant les 12 salopards ou de gravir les 17 marches, tout le monde à rendez vous à Coti Chiavari, le 4 mars.


Jacques Mondoloni à Ajaccio

Detorturedr_jmondolini Jacques Mondoloni, auteur de nombreux romans dont  Le jeu du petit Poucet (Série noire) et Corsica Blues (Atalante) a présenté  Le Marchand de torture à Ajaccio, le 9 février. Ce roman noir vient d'être réédité par les Editions Mélis. La rencontre avec le public  a eu lieu à la Librairie Album.   Papa 1er, recueil de nouvelles SF qui avait valu à Jacques Mondoloni en 1983 le Grand Prix de la Science fiction Française, est également réédité par le même éditeur. Nos indics signalent qu'à l'occasion de cette rencontre ajaccienne, Jacques Mondoloni et Elisabeth Milleliri ont eu un long entretien. Selon nos informations, nos deux amis ont plein de bonnes idées qu'ils ne vont pas tarder à soumettre au débat dans Corsicapolar. A suivre !


De Cagliari à Reykjavik, via Vigata

Giorgiotoddedralbinlmichel_editeur Le Monde des Livres consacre, dans son édition du 9 février, sa page 10 aux romans policiers. Deux romans venus du nord dont La Voix de l'Islandais Arnaldur Indridason (traduit par Eric Boury, Métaillié noir). Trois romans du sud: deux nouvelles livraisons d'Andrea Camilleri (La Patience de l'Araignée- traduction de l'italien et du sicilien par Serge Quadruppani, Fleuve noir et Privé de titre, traduit par Dominique Vittoz, Fayard) et   une "intrigue audacieuse" de Giorgio Todde, La Folle bestialité (traduit de l'italien par Vincent Raynaud, Albin Michel). Il s'agit du troisième roman  traduit en français du sarde Giorgio Todde. Au total, sur quatre romans, un trio d' auteurs insulaires à l'arrivée. La ligne, imaginaire, va de Cagliari à Reykjavik, via Vigata.  Gérard Meudal, le chroniqueur du Monde des Livres, conseille également un petit détour par la Norvége avec la lecture du premier épisode des aventures de l'inspecteur Stubo et de Vik, la scientifique, Une Erreur judiciaire d'Anne Holt (traduit du norvégien par Alex Fouillet, Plon policier).