Previous month:
novembre 2006
Next month:
janvier 2007

décembre 2006

De saison et avec tous nos voeux

Pace_salutedr_editions_albiana Le 1er janvier, à 0h05, il y aura bientôt un an jour pour jour, j'ai tué un homme. Et ce, il faut le savoir, en toute impunité... Je me propose de commettre un crime de même facture dans les premières minutes de l'année nouvelle...Cet extrait de la quatrième de couverture du premier polar de Paul Milleliri (Collection Nera aux Editions Albiana) est suffisant pour inscrire la lecture de Pace è Salute aux urgences du calendrier. L'auteur excelle dans le genre Who dunnit et, comme l'écrit dans sa chronique Okuba Kentaro, Pace è Salute  est un roman de démystification. Ici, nul espoir de Paradis ou d’une quelconque rédemption. Les Dieux sont morts et le ciel est vide. 


Une saga sur un clan mafieux en Corse

MafiosadrcanalLa Corse est un pays de contrastes, et nous avons tenu à ce que notre mafiosa reflète l’île en toute beauté : belle, énigmatique, paradoxale... et violente. Il s’agit évidemment de fiction  - expliquent les auteurs de la série,Hugues Pagan et Stéphanie Benson- une fiction tellement fictionnelle que n’importe quel Corse dira d’entrée de jeu que notre hypothèse de départ est impossible... Et pourtant, à travers cette impossibilité, nous avons voulu montrer la réalité, celle de toute situation complexe, sans cesse en mouvement, sans cesse inattendue, celle qui donne envie de connaître la suite. C'est le metteur en scéne québécois Louis Choquette  qui a réalisé la mini-série en 8 épisodes de 52 min diffusée par Canal + , produite par la société Images et Compagnie que dirige depuis 1990 Serge Moatti. Concernant la thématique de la mort des héros, lire l'entretien avec Hugues Pagan  publié, en 2001, par la revue Mouvements sur le polar entre critique sociale et désenchantement.

Depuis la diffusion de la saga, critiques et polémiques se sont développées dans l'île. Le journaliste Sébastien  Bonifay, dans un reportage diffusé par France 3 Corse soulignait cependant  que personne ne parle des qualités réelles de la série et que  Mafiosa mérite mieux que sa réputation sulfureuse...


Blogs, nouvelles technologies, éditions et polars corses

Orsinapo Corse, terre de polars et de romans noirs. Tel est l'argument qui accompagne le titre du blog Corse noire  animé, depuis juin 2006, par  Jean-Paul Ceccaldi, auteur du Flicorse, la plume et le poulet. (Editions Le Publieur, 2003). A visiter à partir de ce blog le site de l'album  Sans Pitié ainsi que le trés passionant site du magazine Noir comme polar. Avec les diverses et nombreuses chroniques de Jean Paul Ceccaldi,  en particulier sur la littérature policiére régionale, découvrir aussi (et télécharger) les travaux de Elodie Charbonnier sur les  nouvelles technologies et l'édition littéraire en Corse .