Une saga sur un clan mafieux en Corse
Ugo Pandolfi dans Corsica

De saison et avec tous nos voeux

Pace_salutedr_editions_albiana Le 1er janvier, à 0h05, il y aura bientôt un an jour pour jour, j'ai tué un homme. Et ce, il faut le savoir, en toute impunité... Je me propose de commettre un crime de même facture dans les premières minutes de l'année nouvelle...Cet extrait de la quatrième de couverture du premier polar de Paul Milleliri (Collection Nera aux Editions Albiana) est suffisant pour inscrire la lecture de Pace è Salute aux urgences du calendrier. L'auteur excelle dans le genre Who dunnit et, comme l'écrit dans sa chronique Okuba Kentaro, Pace è Salute  est un roman de démystification. Ici, nul espoir de Paradis ou d’une quelconque rédemption. Les Dieux sont morts et le ciel est vide. 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)