« Un (radical) amateur de polars dans le prochain gouvernement ? | Accueil | Marie-Héléne Ferrari, lanceuse de revue »

Commentaires

Denis sur Soeur Anne Zumeru

Je me demande bien qui cela peut être, cette Soeur Anne Zumeru ? Franchement je ne vois pas... Je suis dubitatif, je me heurte à un paradoxe, tout cela est bien contradictoire.
Je vais devenir un de ces philosophes aporétiques qui ne sait qu’entortiller les queues de cerise dans un sens puis dans l’autre en se demandant s’il ne devrait pas essayer de tresser des poireaux.
Mais il est tout à fait possible que Soeur Anne Zumeru soit une fieffée coquine. Je ne sais pas, mais peut-être qu'il sera possible un jour de savoir. Cependant, en attendant, on peut établir des probabilités selon l’apparence du texte. Ça ressemble à une prose que je connais mais, on le sait, la révélation est par nature impossible car la vérité est en dehors des lois qui régissent cet univers, bon je retourne voir Gatauma !


 Soeur Anne Zumeru

Lettre ouverte du président de la Société protectrice des ânes corses :

« La philososophie, après Platon, c’est de la daube. Les pré-socratiques, plus Diogène, ça suffit à penser. Les idées, se sont des joyaux solitaires, des trucs célibataires qui ne doivent pas s’enfiler… »
C’est le héros de Henri-Frédéric Blanc (dans son opus « Cloaque ») qui le dit.

Denis ! Attention de ne pas devenir la victime des enculeurs de mouches, des coupeurs de poils en quatre, des tresseurs de queues de cerises que sont parfois les philosophes et les théologiens.

Plutôt qu’à l’âme, ne vaut-il pas mieux s’intéresser aux étapes de la vie d’un âne corse : la gaieté de la naissance, la joie de la croissance, la nécessité de travailler, la phase mystique précédent la mort et, tout au bout, la fin elle-même, tragique et émouvante.

L’âne est plus proche de la nature humaine que l’âme volatile. Et puis, l’âne porte pour l’homme les lourds fardeaux alors que l’âme nous accable d’un poids qui dépend uniquement de nos croyances. L’âne souffre pour nous alors que l’âme nous fait souffrir.

Faut-il sacrifier le corps pour sauver l’âme ? Faut-il sacrifier l’âme pour sauver le corps ? Au lieu de gloser sur la mort de dieu et les âmes mortes qui se ramassent à la pelle chez les Bouddhistes, sauvons plutôt nos ânes corses. Mes bien chers sœurs ! Mes bien chers frères ! Sauvez vos ânes !

Si vous voulez sauver vos âmes, sauvez d’abord vos ânes !

Faites de vos ânes des vaches sacrées mais ne devenez pas Bouddhistes pour ne pas perdre votre âme!

Dieu est mort! Vive Balthazar!

La présidente de la SPAC
Soeur Anne Zumeru

Jean-Paul

La phlisophie, si elle fait douter de la nature humaine, ne fait que nous renvoyer à nous-mêmes. "Parce qu'elle explique tout ce qui se passe dans ce bas-monde, elle répond à tout et elle répond à rien".
Cette dernière phrase est extraite de "1275 âmes", roman écrit par Jim Thomson et qui s'intitulait dans sa version originale " Pop 1280".
Donc dans la version française, cinq âmes ont disparu et Jean-Bernard en a fait un récit intitulé "1280 âmes"...
Je crois que Denis a donné la réponse à la disparition des 5 âmes du polar écrit par Jim Thomson: le traducteur bouddhiste les a tuées chez Gallimard. Cinq âmes tuées, c'est une série noire.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Criminocorpus

Basta ! Média indépendant

Investigations anti-mafia sur correctiv.org

Quelques nuances de noir, le blog de Yann Plougastel

Pericoloso sporgersi, le blog d'Alain Verdi

Actu Du Noir par Jean-Marc Laherrère

Sang froid-Sans encre, le 15cpp

POLICEtcetera, le blog de Georges Moréas

Cronaca-Nera

Carnet cartographique de Nicolas Lambert

Sécurité et technologies, le blogue de Benoît Dupont

Ugo Pandolfi dans la collection Nera

  • Un polar maîtrisé et passionnant. Un roman de qualité. (Françoise Ducret Libraire) Foisonnant et inattendu (Véronique Emmanuelli Corse-Matin)

PolarMania, le blog de Hervé Sard

Tueurs en série.org

Les mafias, le blog de Fabrice Rizzoli

Livresque du Noir

Cent "incontournables": la liste de Michèle Witta

La radio des auteurs

  • Ecouter-Voir

Statistiques

Au sommet du panthéon holmésien (VSD)

Licence Creative Commons
corsicapolar.eu de Ugo Pandolfi et JandJ&Co est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.corsicapolar.eu/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://scripteur.typepad.com/scriptor/.